Se protéger contre la grippe : les bonnes raisons pour se faire vacciner

Mis à jour le 05/10/2018 par Bérangère Barataud

Comme chaque année, la grippe fait son grand retour d'octobre à mars, touchant entre 2 et 8 millions de personnes. Et comme chaque année, la campagne de vaccination anti-grippe fait parler d'elle. Vous doutez encore de l'intérêt de vous faire vacciner ? On vous explique pourquoi le vaccin contre la grippe saisonnière est recommandé...

Vaccin grippe

Pourquoi se faire vacciner tous les ans contre la grippe ?

  • La grippe vous a cloué au lit l’année dernière et vous pensez être immunisé ? Détrompez-vous ! D’une année sur l’autre, le virus évolue en subissant des mutations et notre système immunitaire ne le reconnaît plus. Voilà pourquoi il est indispensable de se faire vacciner tous les ans.
  • Avec l’âge, l’organisme se défend moins bien contre les infections. C’est pourquoi, à partir de 65 ans, les personnes deviennent plus vulnérables face au virus de la grippe. Il peut entraîner chez elles (comme chez les personnes atteintes de maladie chronique, les femmes enceintes…) de sérieuses complications : infection pulmonaire, aggravation d’un diabète, d’une insuffisance respiratoire ou cardiaque… Le vaccin contre la grippe réduit ce risque de complications.
  • En se faisant vacciner, on se protège soi-même contre la grippe, mais on protège aussi son entourage.
  • Le rapport bénéfice/risque est très en faveur du vaccin.
  • Globalement, le vaccin est bien toléré et ses effets secondaires (réactions locales légères, fatigue, un peu de fièvre, douleurs musculaires) disparaissent en moins de 48 heures.

Bon à savoir

L’OMS actualise chaque année la composition du vaccin en fonction des souches qui ont majoritairement circulé pendant l’hiver et qui sont susceptibles d’être présentes lors de l’hiver suivant. Il faut près de six mois pour fabriquer un nouveau vaccin, qui sera alors plus ou moins efficace en fonction des mutations que le virus aura subies entre temps. Globalement, sur les 10 dernières années, le taux d’efficacité du vaccin contre la grippe est de 60 %. Ce n’est donc pas un vaccin idéal, mais à ce jour il n’existe aucune autre alternative plus efficace.
Une personne grippée est contagieuse 1 à 2 jours avant l’apparition des symptômes et pendant toute la durée de la maladie. Chaque porteur du virus peut contaminer au moins une à deux autres personnes.
Les principaux symptômes de la grippe : fièvre, très grande fatigue et courbatures.

A qui le vaccin contre la grippe est-il recommandé ?

Le Haut Conseil de la santé publique recommande la vaccination contre la grippe saisonnière à toutes les personnes dites à risque :

  • les personnes de 65 ans et plus ;
  • les personnes atteintes de certaines maladies chroniques ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes souffrant d’obésité ;
  • l’entourage familial des nourrissons à risque de grippe grave.

La vaccination est préconisée chez toutes ces personnes même si elles sont, ou se sentent, en bonne santé.

Bon à savoir

Le vaccin contre la grippe est gratuit pour les personnes à risque (et non remboursé par l’Assurance maladie pour les autres). La consultation pour se faire vacciner est remboursée dans les conditions habituelles. Elle est prise en charge à 100 % pour les personnes reconnues en ALD (Affection de longue durée).

Nos conseils

Les personnes à risque ne doivent pas hésiter à se faire vacciner. Le vaccin contre la grippe est fabriqué à partir de virus inactivé. Il ne peut en aucun cas donner la grippe.
Pour les personnes qui ne sont pas à risque, le vaccin contre la grippe leur évite d’être malades et fatiguées pendant plusieurs jours.

Quand et comment se faire vacciner contre la grippe ?

Il est recommandé de ne pas attendre l’hiver, ni l’installation de l’épidémie de grippe pour se faire vacciner. Les professionnels de santé préconisent une vaccination dès le mois d’octobre. N’hésitez pas à vous rendre chez votre médecin traitant. A savoir aussi : il faut compter environ 15 jours après la vaccination pour être protégé contre la grippe.

Cette année, dans le cadre du parcours de vaccination simplifié, toutes les personnes à risque éligibles à la vaccination contre la grippe (à l’exception des femmes enceintes, de l’entourage des nourrissons à risque de grippe grave et des personnes obèses) reçoivent un bon de prise en charge du vaccin.
Elles peuvent ensuite directement retirer leur vaccin chez le pharmacien, sur présentation de leur bon de prise en charge.

Pour se faire vacciner, elles peuvent s’adresser à :

  • un médecin ;
  • un infirmier (sans prescription médicale préalable) ;
  • une sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nourrisson) ;
  • un pharmacien, dans le cadre d’une expérimentation menée dans 4 régions : Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine, Hauts-de-France et Occitanie.

A noter : les personnes ayant des antécédents de réaction allergique sévère à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure ne peuvent pas se faire vacciner directement par un infirmier ou un pharmacien.

Sources :

Bérangère Barataud

Rédigé le 29 septembre 2015

Par Bérangère Barataud

Férue de presse scientifique et d'infos santé, mais surtout maman poule !

Tous les articles de Bérangère Barataud
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*