Comment reconnaître un ongle incarné ?

Mis à jour le 27/09/2015 par Bérangère Barataud

Les ongles des pieds protègent la dernière phalange des orteils et participent aux fonctions de la marche et de la course. Très vite, un ongle incarné se révèle douloureux et handicapant ! Comment se forme-t-il ? Comment prévenir la survenue d'un ongle incarné ? Suivez nos conseils pratiques au quotidien...

ongle_incarne_55855000_web

Qu’est-ce qu’un ongle incarné ?

Un ongle incarné se caractérise par une inflammation de la peau bordant l’ongle à la suite de la pénétration de l’ongle dans la chair. Cette inflammation est à l’origine de douleurs, particulièrement à la pression, puis de rougeurs, de gonflements, voire d’une coupure de la peau. L’ongle incarné est le plus souvent localisé sur le gros orteil.
En l’absence de traitement, l’inflammation peut évoluer en infection. Dans ce cas, il est conseillé de traiter avec des bains d’eau chaude et une cuillère à soupe de désinfectant par litre, une quinzaine de minutes, trois fois par jour. Sans amélioration dans les 48 h, consultez votre médecin.

Les facteurs favorisant l’ongle incarné

  • Une coupe trop courte et trop arrondie. L’ongle doit être taillé de forme carrée, en arrondissant éventuellement très légèrement les angles, et de façon à dépasser d’au moins deux ou trois millimètres sur son bord libre. Si l’ongle est coupé trop court, la peau peut se reformer dessus et provoquer un ongle incarné.
  • Des chaussures trop serrées exerçant une pression sur les ongles.
  • Un traumatisme : un coup violent sur l’ongle qui le fragmente et le fait pénétrer dans la chair.
  • Une transpiration excessive (hyperhidrose).
  • Un conflit entre le premier et le deuxième orteil.
  • Un mauvais placement du pied lors de la marche.
  • Une augmentation de volume de la peau entourant l’ongle.
  • L’arthrose.
  • Certaines maladies comme le diabète.

Aux petits soins pour vos pieds

  • Coupez vos ongles après la douche ou le bain. Ramollis par l’eau et la chaleur, ils seront plus faciles à couper.
  • Installez-vous dans un endroit bien éclairé.
  • Nettoyez vos ciseaux à ongles avec de l’alcool.
  • Coupez vos ongles en forme carrée et non arrondie.
  • Laissez l’ongle dépasser de 2 ou 3 millimètres sur son bord libre.
  • Ne maltraitez pas vos cuticules !
  • Massez vos pieds régulièrement afin de détecter rapidement les douleurs.
  • Portez des chaussettes absorbantes en coton.
  • Ne portez pas de chaussures trop serrées.
  • Chez vous, retirez vos chaussures.
  • Si vous ne pouvez plus prendre soin de vos ongles correctement (problèmes de vue ou de flexibilité), n’hésitez pas à demander de l’aide. Ne laissez pas vos ongles sans soin !
Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*