Quand la sinusite montre le bout de son nez…

Mis à jour le 25/10/2015 par Bérangère Barataud

Au cœur de l’hiver, les rhumes sont fréquents mais vite soignés, sauf… s’ils évoluent en sinusite ! Que sont les sinus ? Comment se développe une sinusite ? Comment la traiter ? Quels signes doivent encourager à consulter un médecin ? Et surtout comment éviter la sinusite ? Explications et conseils dans un mouchoir de poche !

sinusite_160337981_web

Que sont les sinus ?

Les sinus sont des cavités, situées dans l’os du crâne et tapissées de muqueuses, qui s’ouvrent sur les narines. Il existe quatre paires de sinus, nommés selon leur localisation :sinusite

  • Les sinus ethmoïdaux. Ces sinus sont présents dès la naissance, les autres sinus se développent par la suite,
  • Les sinus maxillaires, qui se développent vers 3-4 ans,
  • Les sinus frontaux, entre 5 et 10 ans,
  • Les sinus sphénoïdaux, à partir de 10 ans.

Les muqueuses qui tapissent les sinus produisent du mucus, une substance visqueuse et translucide dont la fonction est d’hydrater et de protéger les muqueuses grâce aux agents antiviraux et antibactériens qu’il contient. Le mucus joue donc un rôle important pour la défense contre les infections. Il est évacué par les narines lorsque l’on se mouche.

Qu’est-ce que la sinusite ?

La sinusite est une infection virale (ou plus rarement bactérienne) des muqueuses des sinus. Cette infection provoque une augmentation de la production de mucus par le système immunitaire afin d’évacuer le virus par les narines. Mais si le mouchage n’est pas suffisamment efficace, le mucus s’accumule, bloque le conduit entre les sinus et les narines, et augmente la pression dans les sinus. Cette pression entraîne alors des douleurs.
La sinusite concerne majoritairement les sinus maxillaires, et donc ne concerne pas les enfants de moins de 3 ans. Les sinusites localisées dans les autres sinus sont plus rares et provoquent plus souvent des complications.

Les causes :

L’origine d’une sinusite peut être :

  • Une rhinopharyngite (rhume), c’est-à-dire une inflammation du pharynx (le conduit entre la bouche et l’œsophage) et des fosses nasales,
  • Une carie ou une infection dentaire qui se propage dans les sinus.

Les symptômes :

  • Un nez qui coule ou bouché,
  • Une sensation de pesanteur sous les deux yeux (emplacement des sinus maxillaires),
  • Un mal de tête modéré,
  • De la fièvre, une sensation de malaise, de la toux, des éternuements.

Comment réagir en cas de sinusite ?

  • Nettoyez et humidifiez l’intérieur de votre nez avec du sérum physiologique ou un spray d’eau thermale ou de mer (Veillez à utiliser un embout par personne !),
  • Mouchez-vous aussi souvent que nécessaire,
  • Evitez de vous exposer à la fumée de tabac ou essayez d’arrêter de fumer. En effet, la fumée de tabac favorise les infections respiratoires,
  • Evitez les pièces trop chauffées et les climatiseurs qui assèchent l’air. La température idéale d’une pièce se situe autour de 18 °C à 20 °C,
  • Aérez souvent les pièces de votre logement,
  • Surélevez légèrement votre tête pour dormir afin d’améliorer le passage de l’air,
  • Evitez les bains en piscine et la plongée jusqu’à ce que vous soyez guéri.

N’hésitez pas à prendre des antalgiques dès les premières douleurs : paracétamol, ibuprofène, kétoprofène, aspirine… mais sans jamais les mélanger et en respectant la posologie. Demandez conseil à votre pharmacien.

Et les médicaments contre le rhume ?

Les médicaments contre le rhume disponibles sans ordonnance (de type : Sudafed, Actifed Rhume, Dolirhume, Humex Rhume, Rhinadvil, Rhinureflex..), utilisés pour diminuer la sensation de nez bouché, contiennent des vasoconstricteurs. L’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) précise que « ces médicaments peuvent être à l’origine d’effets indésirables graves au niveau cardiaque ou neurologique, notamment s’ils ne sont pas utilisés conformément à leur autorisation de mise sur le marché ». Il est donc recommandé de :

  • ne pas recourir de manière abusive à ces médicaments,
  • toujours vérifier auprès de votre médecin ou de votre pharmacien s’ils sont bien adaptés à votre cas,
  • ne pas les associer entre eux.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Si vous présentez une fièvre supérieure à 38,5°C et en association avec :

  • une enflure au niveau du visage et plus particulièrement une douleur au niveau d’un œil (cela peut être le signe d’une sinusite localisée dans les sinus autres que maxillaires), d’un seul côté, ou au niveau de la mâchoire (cela peut être le signe d’une infection dentaire),
  • des maux de tête intenses,
  • un trouble de la vision,
  • une douleur qui persiste après 2 ou 3 jours de traitement,
  • un rhume qui dure plus de 10 jours.

Il est alors important de consulter rapidement votre médecin. Si l’infection est due à une bactérie, il pourra vous prescrire des antibiotiques.

Comment prévenir la sinusite ?

Les infections virales sont très contagieuses. Il existe une série de mesures à prendre pour éviter la contagion :

  • Evitez les contacts directs avec les personnes (poignées de main, baisers) et indirectes (objets ou mouchoirs contaminés…),
  • Toussez et éternuez dans un mouchoir en papier, ou à défaut dans le pli de votre coude,
  • Utilisez des mouchoirs en papier et jetez-les après usage,
  • Lavez-vous régulièrement les mains avec du savon et si possible, après vous être mouché, avoir toussé ou éternué, avant les repas ou leur préparation. A défaut, utilisez une solution hydroalcoolique,
  • En cas de problème dentaire infectieux ou de carie dentaire, consultez votre dentiste sans délai.

Comments

comments

Mots clefs

Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*