Ampoules : les bons réflexes !

Mis à jour le 14/08/2017 par Bérangère Barataud

Lors de la pratique d'un sport ou de certaines activités de la vie courante (marche, jardinage, bricolage…), il arrive qu’une ampoule, parfois bien handicapante, se forme. Mais qu’est-ce qu’une ampoule ? Comment l'éviter ? Et que faire une fois l’ampoule apparue ? Suivez nos conseils éclairés !

ampoule

Qu’est-ce qu’une ampoule ?

Appelée « phlyctène » dans le jargon médical, l’ampoule est une lésion de la peau correspondant à une bulle remplie d’un liquide clair. Cette lésion, généralement douloureuse, est due à un frottement excessif entre la peau et un tissu (ex : lors de la marche, frottement entre le pied et la chaussette ou la chaussure), entre la peau et un objet (ex : lors d’une partie de badminton, frottement entre la main et la raquette). La formation d’une ampoule est un mécanisme de protection de la peau lors de frottements répétés.
D’autres causes peuvent être à l’origine des ampoules : le froid, les produits chimiques, les brûlures, les coups de soleil et les infections. Les ampoules se forment généralement aux pieds et aux mains.

Comment prévenir la formation d’une ampoule ?

Sur les pieds

  • Gardez les pieds au sec : les ampoules se forment plus facilement sur une peau humide.
  • Vérifiez que l’intérieur de vos chaussures ne présente pas de défauts (cuir déchiré, couture rompue…).
  • Optez pour du « scotch anti-ampoule ». Il s’agit d’une bande adhésive, disponible en grandes surfaces, parapharmacies et pharmacies, à placer sur les zones les plus sensibles : talon, orteils et voûte plantaire. Les plus sportifs peuvent également opter pour une crème anti-ampoule à appliquer plusieurs jours avant un effort physique. Choisissez également des chaussures adaptées à l’effort que vous faites (pas de ballerines pour faire de la randonnée !) et prenez-les sans coutures saillantes et sans points de compression.

Sur les mains

  • Optez pour des gants ou des mitaines afin de limiter au maximum l’échauffement de certaines zones.

Et si l’ampoule est déjà formée ?

  • Si l’ampoule est fermée et de petite taille, évitez de la percer ! Cela augmenterait votre douleur et pourrait également provoquer une infection. Recouvrez-la d’un pansement pour la protéger et enlevez-le la nuit pour permettre à la blessure de sécher. Et évitez de porter les chaussures responsables de l’ampoule ou de manipuler l’outil en cause.
  • Si l’ampoule est fermée, grande et douloureuse, il sera utile de la percer. Pour cela, lavez-vous les mains, stérilisez une aiguille et percez doucement le bord de l’ampoule en un ou deux points. Appuyez délicatement sur l’ampoule pour évacuer le liquide. N’enlevez pas la peau morte et désinfectez la zone concernée avec une solution antiseptique. Appliquez un pansement « seconde peau » pour protéger la plaie. Il comporte un gel qui va aider l’épiderme à reprendre son aspect habituel. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.
  • Si l’ampoule est ouverte, désinfectez la zone et appliquez un pansement « seconde peau ».

Généralement le processus de cicatrisation et de renouvellement de la peau dure 1 à 2 semaines.

Si vous n’avez pas de pansement « seconde peau », utilisez un pansement classique et pensez à le retirer la nuit pour laisser la peau sécher.

Sources :

Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*