Remplacez le sel par ses substituts !

Mis à jour le 17/02/2016 par Bérangère Barataud

Le sel, ou chlorure de sodium, est utilisé dans l’alimentation en tant qu’exhausteur de goût, c'est-à-dire révélateur de saveurs. Il est obtenu dans les marais salants, les salines ou les mines. A ce jour, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de ne pas consommer plus de 5 g de sel par jour. Or, en France, notre consommation journalière est bien supérieure à celle attendue (8,7 g chez les hommes et 6,7 g chez les femmes), ce qui n’est pas sans conséquence sur notre santé. Des substituts existent pour réduire sa consommation de sel, découvrez-les vite !

sel_substituts_70168975_web

Le sel de régime

Il existe deux types de sels de régime en substitut du sel de table : les sels à teneur réduite en sodium ou les sels ne contenant pas de sodium mais du chlorure de potassium. Ces sels sont disponibles dans le commerce et également dans certaines pharmacies. Avant toute consommation, il est recommandé de demander l’avis de son médecin ou de son pharmacien.

  • Les sels à teneur réduite en sodium :

Ces sels comportent moins de sodium qu’un sel classique mais renferment du chlorure de potassium pour compenser. Le plus souvent, ils sont vendus préparés avec des herbes aromatiques pour en rehausser le goût.
Ce sel est déconseillé à toute personne astreinte à un régime pauvre en potassium.

  • Les sels ne contenant pas de sodium :

Ces sels sont fabriqués à l’aide de chlorure de potassium (seul ou avec du chlorure de magnésium, du chlorure d’ammonium…) et ont un goût différent du sel, souvent perçu comme métallique par ses consommateurs. Pour que leur goût se rapproche d’un véritable goût de sel, il faut les utiliser avec des aliments acides : jus de citron, vinaigre… Le goût alors perçu comme salé s’explique par l’association avec le goût acide, qui modifie les sensations perçues en bouche.

Bon à savoir

L’excès de potassium est néfaste pour la santé car il entraîne notamment une faiblesse musculaire, la diminution des réflexes, des paralysies, voire de graves troubles cardiaques. Ce type de sel ne doit pas être consommé par des personnes astreintes à un régime sans potassium. En revanche, il convient très bien à celles surveillant leurs apports sodiques.

Les épices et aromates

Certaines épices, comme le cumin ou le curry, peuvent apporter un goût salé aux plats tout simplement en les faisant frire dans un peu d’huile d’olive. Il suffit ensuite de les saupoudrer sur les plats avant dégustation pour percevoir une saveur salée.

Les autres épices et aromates sont parfaits pour assaisonner les plats : l’ail, l’échalote, le romarin, le fenouil, le paprika, le gingembre… Pensez également aux vinaigres à base de fruits, aux huiles aromatiques (huile d’olive, huile de noix…) et aux jus d’agrumes.

Plus d’infos :
10 épices pour sublimer vos plats
Astuces pour réduire sa consommation de sel

Sources :

  • Interview du Dr Patrick Serog, Médecin nutritionniste, Allo Docteurs, mai 2011
  • Le guide de la santé dans votre assiette, Que choisir, 2010
Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*