L’activité physique pour lutter contre le cholestérol

Mis à jour le 23/10/2017 par Bérangère Barataud

Le cholestérol est une graisse naturellement produite par le foie, mais également apportée à notre organisme par notre alimentation. Indispensable à notre corps, il entre dans la composition des cellules, certaines hormones… Mais présent en excès, il augmente le risque de maladies cardiovasculaires. L'activité physique apparaît alors comme un atout pour agir sur notre taux de cholestérol. Voyez comment...

cholestérol

Qu’est-ce que le cholestérol ?

Le cholestérol est une graisse naturelle, présente dans toutes les cellules du corps. La majeure partie du cholestérol est fabriquée par le foie et le reste est apporté par l’alimentation. Le cholestérol est un lipide indispensable à l’organisme, mais il a mauvaise réputation. On distingue le bon cholestérol (« HDL-cholestérol »), qui est la forme de transport du cholestérol des tissus vers le foie, du mauvais cholestérol (« LDL-cholestérol ») qui est la forme de transport du cholestérol du foie vers les organes. Ce dernier favorise le dépôt lipidique sur la paroi des artères, pouvant être à l’origine d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Les causes d’augmentation du taux de cholestérol

Il existe plusieurs causes d’augmentation du taux de cholestérol dans le sang :

  • L’origine génétique : souvent mise en évidence, mais elle ne concerne pas automatiquement toutes les générations.
  • Certaines maladies : diabète, maladies rénales ou thyroïdiennes.
  • La prise de médicaments : principalement les contraceptifs oraux, les diurétiques, la cortisone…
  • Une alimentation trop riche en graisses.
  • Le manque d’activité physique.

L’impact de l’activité physique sur le cholestérol

L’activité physique est un facteur d’équilibre du cholestérol : elle permet à la fois une augmentation du bon cholestérol et une diminution du mauvais cholestérol. Pour que l’activité physique ait un impact positif sur la santé, elle doit être pratiquée régulièrement et pendant une durée assez longue.
Les activités les plus recommandées sont la course à pied, le vélo, la natation…

  • La course à pied : les débuts doivent se faire en douceur. Commencez par des séances de 20 minutes, puis augmentez progressivement jusqu’à 45 minutes. Idéalement, pratiquez 3 séances par semaine. N’oubliez pas de vous munir de baskets et d’une tenue de sport adaptées.
  • Le vélo : pour les premières sorties, prévoyez des séances d’une heure environ. Vérifiez le type de terrain que vous allez arpenter : avec des cailloux/pavés, en montée/descente… Choisissez des terrains faciles à pratiquer, puis augmentez progressivement la difficulté. Et n’oubliez pas le casque, les lunettes de soleil et tout l’équipement nécessaire à votre sécurité.
  • La natation : ce sport porté peut être pratiqué par tous, quelle que soit notre condition physique. De plus, vous n’avez pas besoin d’un matériel particulier et pouvez la pratiquer en piscine, dans un lac, dans la mer… Prévoyez des séances de 25 à 45 minutes, 2 à 3 fois par semaine.

Après quelques semaines de pratique pour vous remettre en forme, pensez à varier les activités (randonnée, tennis…).

Les précautions à prendre

Avant toute reprise d’activité physique, n’oubliez pas de consulter votre médecin traitant. Il prendra quelques mesures (pouls, tension…) au repos et après de petits exercices. Il saura vous conseiller certaines activités et vous recommander d’en pratiquer d’autres avec précaution.

Bon à savoir

Pour faire baisser votre taux de cholestérol, pensez également à équilibrer votre alimentation. Certains aliments sont à consommer plus modérément, comme la charcuterie, les fritures, la viande rouge…

Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*