La brosse à dents électrique, elle a tout pour plaire !

Mis à jour le 07/10/2015 par Bérangère Barataud

Elle se démocratise dans les foyers, mais son prix reste encore un frein à l'achat. Pourtant, loin d'être un gadget, la brosse à dents électrique mérite d'être testée... et adoptée ! Le Dr Christophe Lequart, porte-parole de l'UFSBD, nous explique pourquoi.

Brosse à dents électrique

Brosse à dents électrique : 3 raisons de l’adopter

  • La brosse à dents électrique présente un réel avantage en terme d’efficacité : on sait aujourd’hui que pour une même durée de brossage, elle élimine plus de plaque dentaire qu’une brosse à dents classique.
  • Les brosses à dents électriques peuvent aussi aider les personnes, notamment les seniors, à mieux se brosser les dents. Certaines sont équipées d’un minuteur qui participe au respect de l’intégrité du temps de brossage. D’autres peuvent indiquer quand il faut changer de côté. Pratique !
  • De manière générale, le manche des brosses à dents électriques est plus gros que celui d’une brosse à dents classique, permettant ainsi une meilleure préhension chez les personnes souffrant de problèmes de fermeture des doigts.

Bon à savoir

La brosse à dents électrique est plus lourde qu’une brosse à dents classique du fait de la batterie présente à l’intérieur. Ceci peut être un inconvénient chez les personnes qui ont des problèmes de mobilité des membres supérieurs et qui ont déjà du mal à se brosser les dents.

Côté technique

Lors du brossage, pas la peine de faire des petits mouvements de va-et-vient sur la surface des dents, on a « juste » à passer la brosse électrique de dent en dent. C’est elle qui fait (presque) tout le travail !

Comment bien choisir sa brosse à dents électrique ?

Comme pour les brosses à dents classiques, il est recommandé de choisir un modèle à poils souples.
Il existe deux types de brosses à dents électriques :

  • la brosse oscillo-rotative à tête ronde : en terme de sensation, les personnes ont plus de vibrations ;
  • la brosse à système sonique : la tête ressemble davantage aux têtes classiques et ce sont les poils qui vibrent.

Après, c’est à chacun de choisir le modèle qui lui convient le mieux !

Bon à savoir

Lors de l’achat, mieux vaut éviter les premiers prix, ce sont souvent des modèles plus bruyants. Mais surtout, le nombre de mouvements minute pour les brosses oscillo-rotatives, ou le nombre de vibrations minute des poils pour les brosses à système sonique, est plus faible. En conséquence, leur efficacité est moindre.
Bérangère Barataud

Par Bérangère Barataud

Férue de presse scientifique et d'infos santé, mais surtout maman poule !

Tous les articles de Bérangère
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*