Zoom sur la stévia

Mis à jour le 16/01/2015 par Bérangère Barataud

Alors qu’une grande marque de Soda a sorti un nouveau cola à base de stévia, retour sur une plante vieille de plus de 200 ans. Quelles sont ses origines ? Quels sont ses bénéfices santé ? Dans quels aliments peut-on en trouver ? Zoom sur la stévia...

stevia_edulcorant_71425339_web

Quelles sont les origines de la stévia ?

La stévia est une plante originaire du Nord de l’Amérique du Sud (Brésil, Paraguay) qui se présente sous la forme d’un petit arbuste et qui appartient à la famille des Astéracées. Connue du grand public depuis peu, elle est utilisée de longue date dans ces pays pour adoucir les breuvages (thés, tisanes…) au goût amer. Parmi les presque 250 espèces de stévia recensées, seules quelques-unes sont à l’origine de l’édulcorant connu sous le nom de « stévia ». Cet édulcorant se trouve dans les feuilles de la plante, à savoir que les feuilles les plus anciennes sont celles ayant la plus forte saveur sucrée.
De nos jours, la stévia est cultivée en Amérique du Nord (USA principalement), en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, en Russie et en Asie.

Qu’est-ce qu’un édulcorant ?

Il existe deux types d’édulcorants :

  • Les polyols : ce sont des « sucres-alcool » naturels (extraits des végétaux) ou synthétiques (sorbitol, xylitol..). On les retrouve en général dans les confiseries et les chewing-gums car ils ne sont pas cariogènes mais apportent tout de même des calories, parfois presque autant que le sucre. Consommés en trop grandes quantités, les polyols sont responsables de ballonnements, douleurs intestinales et diarrhées.
  • Les édulcorants intenses : il s’agit de l’aspartame, la saccharine, le sucralose, le cyclamate… Ils ont un fort pouvoir sucrant jusqu’à 200-300 fois supérieur à celui du sucre raffiné. La stévia fait partie de cette catégorie d’édulcorants.

Bon à savoir

En raison de leur fort pouvoir sucrant, les édulcorants intenses ne doivent pas être consommés dans les mêmes quantités que le sucre… au risque d’avoir une saveur très fortement sucrée en bouche !

Quels sont ses bénéfices santé ?

Diverses études ont été menées dans le monde pour déterminer les bénéfices santé de la stévia. Elle permettrait de:

  • Réduire la tension artérielle,
  • Baisser la glycémie (taux de glucose sanguin) : cet aspect est intéressant pour les personnes souffrant de diabète ou étant astreinte à un régime alimentaire appauvri en sucre en raison d’un surpoids ou d’une obésité. Les personnes diabétiques insulinodépendantes doivent cependant contrôler leur glycémie lorsqu’elles consomment des édulcorants afin de ne pas se retrouver en situation d’hypoglycémie,
  • Réduire le risque d’obésité et de surpoids,
  • Limiter le risque de caries. Une boisson renfermant des édulcorants est beaucoup moins cariogène qu’un soda, un jus de fruit ou un sirop contenant du sucre.

D’autres études ont été menées pour déterminer un potentiel effet anti-inflammatoire ou anticancer de la stévia. Quelques données commencent à être tirées de ces études, encore réalisées in vitro ou à l’échelle animale (et non à l’échelle humaine).

Bon à savoir

Les édulcorants sont sans danger pour la santé, de nombreuses études ont été menées sur ce sujet et ont conclu à leur innocuité. La stévia est autorisée dans une trentaine de régions dans le monde et a même parfois un statut d’additif alimentaire. Certains pays ont émis l’hypothèse que la stévia et ses dérivés pourraient être responsables de troubles de la reproduction humaine. En 2006, l’OMS a conclu que cet effet ne peut être attribué à la stévia.

Où trouve-t-on de la stévia ?

Pour réaliser vos propres recettes, vous pouvez utiliser de la stévia. Contrairement à certains édulcorants, la stévia supporte bien la cuisson au four. Elle peut donc être utilisée dans des préparations (gâteaux…) à condition d’avoir une température de cuisson inférieure à 198°C, température à partir de laquelle elle se décompose.

Vous la trouverez principalement sous deux formes dans le commerce :

  • La poudre de feuilles séchées. Elle est utilisée pour « sucrer » les tisanes, les thés ou toutes autres boissons à la saveur amère. Le pouvoir sucrant est 10 à 15 fois supérieur à celui du sucre. Une pointe de couteau de poudre de feuilles séchées suffit à sucrer une tasse ! Point trop n’en faut ! Surtout que la stévia a une légère saveur de réglisse, qui n’est pas appréciée de tous.
  • L’extrait normalisé. Il est commercialisé sous forme solide (poudre à dissoudre, tablette, dosette, sucrette…) qui se dissout dans l’eau ou sous forme liquide. Son pouvoir sucrant est entre 100 et 300 fois supérieur à celui du sucre raffiné. A utiliser avec parcimonie !

Les produits alimentaires « tout prêt » qui comportent de la stévia sont :

  • Certaines boissons à base de lait et produits dérivés ou jus de fruits,
  • Certaines préparations à base de lait et produit dérivés, à valeur énergétique réduite, ou sans sucre ajouté (yaourt, fromage blanc…),
  • Certains desserts à base de fruits, légumes, œufs, céréales ou matières grasses, à valeur énergétique réduite, ou sans sucre ajouté…
Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*