Alimentation, activité physique, sédentarité : les nouvelles recommandations

Mis à jour le 22/01/2019 par Sophie NIKLASZEWSKI

Santé publique France, agence nationale de santé publique, a revu ses recommandations sur l'alimentation, l'activité physique et la sédentarité. Objectifs : faire passer des messages simples et pratiques pour aider la population à faire de meilleurs choix alimentaires et adopter un mode de vie plus actif.

Alimentation, activité physique, sédentarité : les nouvelles recommandations

Des recommandations simplifiées

Les nouvelles recommandations de Santé publique France sont réparties en 3 axes : Augmenter, Aller vers et Réduire. Des messages courts, pratiques et accessibles pour être retenus par tous.

Augmenter : sa consommation de fruits et légumes, légumes secs (lentilles, haricots, pois chiches…), fruits à coque, le fait maison et la pratique d’activité physique.

Aller vers : la consommation d’aliments biologiques, de poissons gras et maigres en alternance, d’aliments complets (pain, pâtes, riz, semoule…), d’aliments de saison et d’aliments produits localement, mais aussi la consommation d’huile de colza, de noix et d’olive, et de produits laitiers en quantité suffisante mais limitée.

Réduire : sa consommation de viande (porc, bœuf, veau, mouton, agneau, abats), d’aliments et boissons sucrés, de charcuterie, d’alcool, de produits ayant un Nutri-Score D et E, de produits salés ainsi que le temps passé assis.

Certains de ces messages-clés sont nouveaux dans les recommandations officielles : la place plus importante accordée aux légumes secs et aux fruits à coque non salés, la mise en avant de l’étiquetage simplifié Nutri-Score ou encore la prise en compte de l’impact de l’alimentation sur l’environnement avec la recommandation d’aller vers des fruits et légumes de saison, si possible locaux et biologiques.

Enfin l’accent est mis sur l’augmentation de la pratique d’une activité physique, mais aussi sur la réduction du temps passé assis dans la journée. En effet, un individu peut pratiquer une activité physique régulière mais en même temps être très sédentaire dans sa vie quotidienne.

Les recommandations détaillées

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin et avoir davantage de précisions, Santé publique France a également formulé des recommandations plus détaillées :

Augmenter :

  • Les fruits et légumes : au moins 5 fruits et légumes par jour (par exemple 3 portions de légumes et 2 fruits). En plus de cela, une petite poignée par jour de fruits à coque pour leur richesse en oméga-3.
  • Les légumes secs : au moins 2 fois par semaine, pour leur richesse en fibres.
  • L’activité physique : au moins 30 minutes d’activité physique dynamique par jour.

Aller vers :

  • La consommation d’au moins un féculent complet par jour pour sa richesse en fibres, et si possible bio (car complet signifie avec l’enveloppe de la graine, et c’est dans l’enveloppe que se concentrent les pesticides).
  • Du poisson 2 fois par semaine, dont 1 fois du poisson gras pour sa richesse en oméga-3.
  • Deux produits laitiers par jour.

Réduire :

  • Sa consommation d’alcool à 2 verres standard par jour maximum et pas tous les jours.
  • Les boissons sucrées ainsi que les aliments gras, sucrés, salés et ultra transformés.
  • Le sel et les produits salés.
  • Limiter la charcuterie à 150 g par semaine.
  • Privilégier la volaille et limiter les viandes hors volaille à 500 g par semaine.
  • Pour finir, réduire le temps passé assis : aller marcher un peu toutes les 2 heures.

Des conseils généraux

Prendre le temps de cuisiner et de manger, privilégier la variété et la saisonnalité, faire attention aux quantités et à la taille des portions consommées… sont autant de conseils applicables au quotidien. Ils favorisent une bonne santé tout en permettant de se faire plaisir !

Alimentation, activité physique et sédentarité : les nouvelles recommandations de Santé publique France

Bérangère Barataud

Par Bérangère Barataud

Férue de presse scientifique et d'infos santé, mais surtout maman poule !

Tous les articles de Bérangère Barataud
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*