Don de sang, ensemble pour agir !

Mis à jour le 12/06/2020 par Bérangère Barataud

Le don de sang permet de soigner plus d’un million de malades chaque année en France, mais pour répondre aux besoins, près de 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour. L’EFS (Établissement français du sang) en appelle à la mobilisation de tous pour contribuer au maintien des réserves de sang. Alors vous aussi, devenez un héros en sauvant une vie, donnez votre sang !

don de sang

Don de sang : un besoin continu

Aucun produit n’est substituable au sang humain, c’est pourquoi le don de sang est indispensable pour sauver des vies. 

Pendant le confinement lié à l’épidémie de Covid-19, les réserves de sang ont fortement diminué. Elles sont aujourd’hui en dessous du seuil d’alerte, c’est pourquoi l’EFS (Etablissement français du sang) lance un appel au don de sang.

Certaines maladies, comme les leucémies, ou des traitements contre certains cancers (chimiothérapie, radiothérapie) affectent la moelle osseuse. Les patients atteints ont besoin de produits sanguins (globules rouges, plaquettes et plasma) très régulièrement.
Le sang doit aussi être rapidement disponible en cas de complications lors d’interventions chirurgicales et d’accouchements.

De même, le don de sang est nécessaire tout au long de l’année car la durée de vie des produits sanguins est limitée.

Les conditions requises pour donner son sang

  • avoir entre 18 et 70 ans (de 18 à 65 ans pour un don de plasma ou de plaquettes) ;
  • être reconnu apte au don par le personnel de l’EFS ;
  • peser au moins 50 kg ;
  • avoir un taux d’hémoglobine suffisant (lors d’un premier don, le dosage de votre taux est réalisé).

Une femme peut donner son sang au maximum 4 fois par an, et un homme 6 fois par an.

Tous les groupes sanguins sont utiles, mais les donneurs du groupe O négatif sont particulièrement recherchés car ils sont donneurs universels. Leur groupe est ainsi compatible avec tous les autres.

Certaines situations peuvent repousser votre don.
Il faut attendre par exemple :

  • 7 jours après la fin d’un traitement antibiotique ;
  • 7 jours après un soin dentaire ;
  • 14 jours après une infection ;
  • 4 mois après un voyage dans un pays touché par le paludisme ou d’autres parasitoses ;
  • 4 mois après une intervention chirurgicale ou une endoscopie ;
  • 4 mois après un tatouage ou un piercing (boucles d’oreilles comprises).

Bon à savoir

Le don est impossible :

  • pour les femmes enceintes et jusqu’à 6 mois après l’accouchement ;
  • pour les personnes ayant subi une transfusion sanguine, une greffe d’organe, de tissus ou de cellules ;
  • en cas d’antécédent de consommation de drogues ou de substances dopantes par voie intraveineuse ou intramusculaire.

Comment se passe un don de sang ?

Le don de sang total se déroule en 4 étapes :

  • Accueil, enregistrement de votre dossier et remise d’un questionnaire à remplir.
  • Entretien prédon : échange confidentiel avec un médecin ou une infirmière pour s’assurer que vous pouvez donner votre sang. Il est possible, surtout s’il s’agit d’un premier don, que votre taux d’hémoglobine soit vérifié.
  • Sous la surveillance d’une infirmière, vous êtes installé en position allongée le temps du prélèvement.
  • Un temps de repos et une collation, d’une vingtaine de minutes, sont prévus après le don de sang pour s’assurer de votre bonne récupération.

Bon à savoir

Prévoir une pièce d’identité s’il s’agit d’un premier don de sang.
Avant un don : mieux vaut avoir mangé, en évitant les aliments trop gras et l’alcool.
Après un don : bien s’hydrater et ne pas pratiquer d’effort physique intense.

Est-ce un acte sécurisé ?

Le don de sang est sécurisé à chaque étape, pour le donneur comme pour le receveur :

  • Lors de l’entretien prédon, le médecin s’assure de l’aptitude du donneur ;
  • Le matériel de prélèvement (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique ;
  • Les prélèvements sont étiquetés pour une parfaite traçabilité et analyse. Si une anomalie est constatée, le donneur est averti par courrier ;
  • Enfin, un dernier contrôle est réalisé juste avant l’utilisation du produit sanguin pour vérifier la compatibilité entre donneur et receveur.

Où donner son sang ?

Vous pouvez donner votre sang dans un Établissement français du sang (EFS), fixe ou mobile.
Retrouvez toutes les adresses et coordonnées des collectes sur le site de l’EFS.


 

Le 14 juin, c’est la Journée mondiale des donneurs de sang.

Bien plus qu’un don, une vie !

Alexie Colson

Rédigé le 5 janvier 2015

Par Alexie Colson

Chargée de prévention en santé, adepte du body attack et surtout experte en salades composées !

Tous les articles de Alexie Colson
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?