Zoom sur les barres céréalières et chocolatées

Mis à jour le 20/04/2016 par Bérangère Barataud

Aliments du grignotage par excellence, les barres céréalières et chocolatées sont généralement consommées entre les repas pour combler les petits creux ou après un effort physique pour recharger les batteries. Quelles sont les différences entre les barres céréalières et chocolatées ? Quelles sont leurs caractéristiques nutritionnelles ? Lesquelles préférer ? On vous guide…

barres_cerealieres_71617720_web

Barres céréalières et barres chocolatées, quelles différences ?

Les barres chocolatées sont vendues au rayon « confiserie » au même titre que les bonbons et tablettes de chocolat. Elles comportent un savant mélange d’ingrédients (sucres, matières grasses, caramel, nougat, noisettes…) enrobés de chocolat. Certaines d’entre elles renferment également des céréales… mais ne doivent pas être confondues avec des barres de céréales.

Les barres de céréales (ou barres céréalières) comportent une importante quantité de céréales (maïs, avoine, blé…), généralement accompagnées de fruits secs ou pépites de chocolat. Elles sont enrobées d’une fine couche de sucre ou de miel leur donnant cet aspect brillant. Le plus souvent, elles sont vendues dans les mêmes rayons que les céréales du petit-déjeuner.

Les caractéristiques nutritionnelles des barres céréalières et chocolatées

L’apport énergétique : les barres de céréales apportent en moyenne 80 kcal (soit 4 % des apports journaliers recommandés pour un adulte) alors que les barres chocolatées apportent 130 à 250 kcal selon leur composition (soit de 6,5 à 12,5 % des apports journaliers recommandés pour un adulte). Mais attention, les quantités ne sont pas les mêmes ! Les barres de céréales pèsent généralement 20 g alors que les barres chocolatées peuvent peser de 30 à 50 g. Ainsi, lorsque l’on compare les apports énergétiques de ces deux aliments aux 100 g, on se rend compte qu’ils apportent chacun entre 400 et 500 kcal.

La teneur en sucres : ces deux types d’aliments sont riches en sucre. La différence notable est que les barres chocolatées renferment des sucres rapides, immédiatement absorbés dans l’organisme et transformés en énergie, alors que les barres de céréales comportent des sucres lents, qui diffusent progressivement leur l’énergie dans l’organisme.

La teneur en graisses : les barres de céréales comportent en général peu de lipides (matières grasses), excepté les barres comportant des pépites de chocolat ou des oléagineux (noix, noisettes, noix de pécan…). Elles peuvent alors comporter jusqu’à 20 % de lipides. Les barres chocolatées sont toutes riches en lipides (de 20 à 35 %). La plupart des matières grasses qu’elles renferment ont des effets néfastes sur l’organisme. Les lipides sont généralement difficiles à repérer sur les étiquettes alimentaires : ils apparaissent souvent sous la dénomination commune « graisses végétales » sans plus de détails.

Les teneurs en fibres, vitamines, minéraux : les barres de céréales ne comportent pas ou peu de fibres, de vitamines ou minéraux. Cependant, certaines barres sont enrichies en calcium, en fer, en vitamines, mais ces ajouts ne sont pas nécessaires pour une personne ayant une alimentation saine, variée et équilibrée.

De manière générale, les barres céréalières ont des meilleures caractéristiques nutritionnelles que les barres chocolatées, mais sont à consommer occasionnellement. Evitez les versions light qui comportent moins de matières grasses, mais généralement plus de sucres qu’une barre classique.

Les barres diététiques de l’effort

Après l’effort… le réconfort ! Certaines barres diététiques sont destinées aux sportifs. Elles ne sont ni chocolatées ni céréalières, mais sont un mélange de sucres lents, de protéines, de vitamines et de minéraux. Ces barres diététiques n’ont d’intérêt que pour les sportifs.

Sources :

  • Le guide de la santé dans votre assiette, Que choisir, 2010
Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
A lire aussi
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*