Dossier spécial

Un déca ?! Oui, mais lequel ?

Mis à jour le 04/09/2017 par Bérangère Barataud

Le déca peut être une alternative intéressante chez les personnes sensibles à la caféine, mais désireuses de boire malgré tout du café. Entre les procédés naturels et chimiques de décaféination, le choix n’est pas toujours évident. Faut-il privilégier une technique plus qu’une autre ? On vous guide…

café déca

Café décaféiné : quel procédé favoriser ?

Il n’y a pas de méthode proprement dite à privilégier, le café décaféiné par procédé chimique n’a pas démontré de toxicité pour la santé de l’homme. Il s’agit plus d’une question de choix, celui de vouloir un café décaféiné de manière naturelle ou pas. En pratique, il est rare que cette information soit mentionnée sur le paquet. Si vous préférez un café déca obtenu par un procédé naturel, achetez-le en magasin bio.

Les différentes techniques pour obtenir un déca

La décaféination s’effectue sur un café vert en grains. Il existe principalement quatre méthodes pour extraire la caféine du café :

ProcédéAvantage(s)Inconvénient(s)
NaturelEau
  • L’eau est un constituant naturel
  • Méthode compliquée
  • Ce procédé peut altérer légèrement le goût du café
CO2 liquide ou supercritique
  • Le CO2 est présent naturellement dans l’air et l’eau gazeuse
  • La décaféination est sélective et préserve les autres constituants du café
  • La méthode par CO2 supercritique à très haute pression doit se pratiquer à grande échelle pour être rentable
  • La méthode par CO2 liquide est réalisée à une pression et des températures plus basses, donc le procédé est plus long
ChimiqueAcétate d’éthyle
  • Une décaféination sélective
  • L’acétate d’éthyle utilisé est synthétique
  • Ce procédé altère légèrement le goût du café
Chlorure de méthylène
  • Une décaféination sélective
  • Obtention d’un café plus léger et plus digeste
  • C’est un solvant
  • Présence de résidus de chlorure de méthylène dans le café, mais à des taux inférieurs aux limites fixées par la législation européenne

Un café torréfié en grains est dit décaféiné quand la teneur en caféine est de 3 mg pour une tasse de 125 ml, contre 80 mg pour un café normal.

Sources :

  • Le Comité français de café
  • EFSA
  • UFC-que-choisir, Guide de la santé dans votre assiette
  • Interview du Dr Astrid NEHLIG, Directrice de Recherche émérite à l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) de Strasbourg et Présidente de l’ASIC (Association pour la science et l’information sur le café), le 23/06/17, auteur du livre « Café et Santé. Tout sur les multiples vertus de ce breuvage », 2016, Ed. EDPSciences
4 sur 5
%postcontent%
Alexie Colson

Par Alexie Colson

Rédactrice nutrition et santé
Chargée de prévention en santé, adepte du body attack et surtout experte en salades composées !

Tous les articles de Alexie
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*