Tirez la langue à la mauvaise haleine !

Mis à jour le 01/03/2013 par Géraldine Colleu

La mauvaise haleine, ou halitose, concerne chacun de nous à un moment ou un autre. Le plus souvent sans gravité, elle peut être le signe d’un problème dentaire ou entraîner l’isolement si elle rend difficile les relations sociales. Il est donc important de s’en soucier ! Comment se forme la mauvaise haleine ? Quelles en sont les causes ? Et comment agir pour la contrer ? Si pour vous la mauvaise haleine n’est pas en odeur de sainteté, suivez nos conseils !

mauvaise_haleine_65089675_web

Comment se forme la mauvaise haleine ?

La mauvaise haleine est due à des gaz malodorants expulsés par la bouche. Ces gaz sont des Composés Sulfurés Volatils (CSV) produits par la putréfaction des bactéries dans la salive, les gencives, la surface de la langue ou d’autres régions. La source de ces odeurs est la bouche dans 90% des cas.
L’halitose concerne aussi bien les hommes que les femmes, tant au niveau du nombre de cas que de la sévérité, mais elle augmente avec l’âge.

Quelles sont les causes de la mauvaise haleine ?

Il existe deux types de causes à la mauvaise haleine :

Les causes physiologiques.
Ce type de mauvaise haleine est connu par tout un chacun, c’est celle du matin au réveil ! Elle est due à la diminution de la sécrétion de salive pendant la nuit. En effet, durant le sommeil, le flot salivaire produit par les glandes salivaires est faible, ce qui favorise la stagnation des bactéries et le déclenchement du processus de putréfaction.
Les personnes présentant des amygdales cryptiques peuvent également être concernées par la mauvaise haleine. Les amygdales cryptiques se caractérisent par de petites cavités sur leur surface. Ces cavités sont sans gravité en elles-mêmes mais peuvent se remplir de débris d’aliments, de cellules mortes et de bactéries formant une substance blanche à jaune appelée caseum. Dérivant du mot latin signifiant « fromage », ce caseum malodorant est responsable de la mauvaise haleine.
La consommation de tabac ou de certains aliments peut également favoriser une mauvaise haleine.

Les causes pathologiques.
Les maladies buccales : Ce sont les maladies de la bouche comme les caries, la gingivite, les autres maladies de la gencive…
Les mauvaises odeurs sont plus fréquentes chez les patients souffrant de maladies de la gencive en raison des nombreuses cellules de peau, bactéries et protéines provenant de saignements de la gencive et du fluide de la crevasse gingivale (espace entre la dent et la gencive).
Les maladies non-buccales : Il s’agit de maladies touchant le rhino-pharynx, les voies respiratoires supérieures/inférieures, certaines maladies des reins ou du foie (cirrhose, hépatite C), le diabète, la sinusite, l’amygdalite chronique ou certains troubles du système digestif.

Nos conseils

Comment agir contre la mauvaise haleine ?

  • La première prévention contre la mauvaise haleine est bien évidement d’avoir une bonne hygiène dentaire. Avant de vous brosser les dents, utilisez du fil dentaire ciré fluoré ou une brossette pour éliminer la plaque dentaire dans les zones que la brosse à dents ne peut pas atteindre et permettre une meilleure répartition des actifs du dentifrice. Optez pour l’un ou l’autre en fonction de la taille de vos espaces interdentaires ; votre dentiste saura vous conseiller.

Pour le brossage des dents, munissez-vous des bons outils ! Une brosse à dents à petite tête et surtout à poils souples pour ne pas agresser la gencive, ainsi qu’un dentifrice antibactérien au fluor. Pensez à changer votre brosse à dents régulièrement !
Enfin, vous pouvez utiliser un bain de bouche antibactérien fluoré quand la gencive est fragile ou irritée, en respectant la durée d’utilisation prescrite sur l’emballage.

  • Brossez-vous la langue ! En effet, la surface de la langue est très irrégulière et comporte de nombreuses rainures où les niveaux d’oxygène sont faibles. Cette surface est donc propice au développement des bactéries, bien à l’abri de l’action d’évacuation de la salive : plus de 100 bactéries peuvent être attachées à une seule cellule du dos de la langue ! C’est sur ce terrain que prospère un enduit lingual, comme un film blanc sur la langue, composé de cellules de peau mortes, de cellules sanguines et de bactéries responsables de la mauvaise haleine. Il est donc recommandé de nettoyer la langue lors du brossage des dents avec la brosse à dents ou avec une brosse à langue.
  • Rendez visite à votre dentiste ! Si malgré une bonne hygiène buccale, vos problèmes de mauvaise haleine persistent, il s’agit peut-être d’une cause pathologique (caries, gingivite…). Consultez votre dentiste ; il saura diagnostiquer l’origine du problème et vous proposer un traitement adapté.
  • Arrêter le Tabac ! En effet, le tabac détériore l’haleine car il assèche la bouche et favorise la prolifération des bactéries, sources de la mauvaise haleine.

Sources :

Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice Santé

Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*