Protégez-vous contre le tétanos !

Mis à jour le 03/06/2019 par Bérangère Barataud

Le tétanos est causé par une toxine produite par une bactérie que l'on retrouve dans la terre, les poussières... En France, la maladie est devenue très rare grâce à la vaccination, mais une prévention efficace reste indispensable !

tétanos

Qu’est-ce que le tétanos ?

Le tétanos est causé par une toxine produite par une bactérie Clostridium tetani, présente sous forme de spores dans le sol. La spore est une forme qui permet à la bactérie de résister à des environnements très difficiles. On la retrouve principalement dans les déjections animales, la terre, la boue et les poussières.

Comment attrape-t-on le tétanos ?

Le plus souvent, la personne s’infecte en jardinant (outils, épine de rose…) ou après un contact avec de la terre, boue, poussière contaminée. La spore du tétanos pénètre dans le corps via des lésions de la peau, le plus souvent des petites plaies ou des coupures légères. Elle passe ensuite dans le sang et évolue en bactérie qui va sécréter la toxine tétanique. Celle-ci remonte le long des nerfs et va agir au niveau des muscles, entraînant des contractures et des spasmes.

Les symptômes de la maladie apparaissent généralement 4 à 20 jours après la contamination et débutent par une contraction des muscles de la mâchoire (trismus).
En quelques heures ou quelques jours, suivant la gravité, ces contractures douloureuses se généralisent dans tout le corps.
La maladie n’est pas contagieuse, mais elle est grave. Elle peut également laisser d’importantes séquelles.

Comment s’en protéger ?

Seule une vaccination bien conduite permet de se protéger efficacement contre le tétanos.
La vaccination contre le tétanos est obligatoire. Elle est généralement associée à la diphtérie et la polio (vaccin DTP) ou à la diphtérie, la coqueluche et la polio (vaccin DT Coq Polio).

Schéma vaccinal chez l’enfant

  • Deux injections à deux mois d’intervalle, dès l’âge de 2 mois ;
  • Puis un rappel à 11 mois, 6 ans et entre 11 et 13 ans.

Schéma vaccinal chez l’adulte

  • Les rappels sont administrés à l’âge de 25 ans, 45 ans et 65 ans, puis tous les 10 ans (75 ans, 85 ans, etc.).

Si vous n’êtes pas à jour dans vos vaccins

Les personnes dont la vaccination n’est pas à jour font l’objet d’une prise en charge particulière :

  • En cas de plaie mineure et propre, une dose de vaccin est administrée immédiatement et la date des rappels est communiquée ;
  • En cas de plaie majeure ou suspecte, une immunoglobuline tétanique est administrée pour assurer une protection immédiate contre le tétanos. Par la suite, une dose de vaccin est administrée et la date des rappels précisée.

Bon à savoir

Une personne atteinte de tétanos n’est pas protégée par la suite contre une nouvelle infection. Seule la vaccination apporte une protection durable contre le tétanos. Toute personne correctement vaccinée ne déclarera jamais la maladie.

Le vaccin antitétanique peut entraîner des réactions locales (rougeurs, gonflement) au niveau du point d’injection. Mais ces réactions sont souvent modérées.

Prise en charge du vaccin

Le vaccin est pris en charge à 65 % par l’Assurance maladie. Le montant restant pourra être remboursé par les complémentaires santé.

Alexie Colson

Rédigé le 10 mai 2016

Par Alexie Colson

Chargée de prévention en santé, adepte du body attack et surtout experte en salades composées !

Tous les articles de Alexie Colson
Votre avis nous intéresse

  1. didier

    tres bon article

    Répondre
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*