Sports nautiques en eau douce en toute sécurité

Mis à jour le 29/06/2016 par Bérangère Barataud

L’été est la pleine saison des sports nautiques. En canoë, en kayak, en raft, en ski nautique ou même en aviron, il y a mille façons de se dépenser et de s’amuser sur l’eau ! Pour en profiter en toute sécurité, enfilez votre gilet et laissez-vous éclabousser par nos conseils...

Sports nautiques

Avant de partir…

Pour toute activité nautique en eau douce, n’oubliez pas avant de partir de :

  • Vérifier systématiquement la météo locale, car même s’il fait beau au moment du départ, les conditions peuvent évoluer rapidement. Consultez Météo France ;
  • Vérifier les courants et les risques existants dans votre zone de navigation auprès de la mairie ou de l’office du tourisme ;
  • Vérifier que votre matériel est complet et en bon état. Si vous partez en bateau, vérifiez que vous avez suffisamment de carburant ;
  • Toujours prévenir un proche de votre départ, indiquer votre zone de navigation et votre heure de retour. Cette personne pourra alerter et renseigner les secours si besoin ;
  • Vous assurer que vous avez les compétences pour l’activité ou le parcours que vous souhaitez réaliser, ne vous surestimez pas ;
  • Vous former, si vous débutez, auprès de professionnels compétents ;
  • Enfin, pour tous les sports nautiques, il est indispensable que chaque passager ou participant porte un gilet de sauvetage homologué (norme CE). Les enfants de moins de 12 ans doivent porter des gilets adaptés à leur taille.

Pendant votre activité…

Chaque discipline a ses règles : respectez-les pour votre sécurité et celle des autres !

Sports d’eau vive : rafting, canoë-kayak, baignade…

Avant de partir :

  • Renseignez-vous sur les horaires de lâchers d’eau de barrage ;
  • Consultez le bulletin météo ;
  • Etudiez le parcours que vous souhaitez emprunter et ses difficultés. Idéalement, faites une reconnaissance à pieds.

Equipement :

  • Un gilet de sauvetage par personne. Mieux vaut choisir une couleur vive ;
  • Un casque qui protège la tête en cas de chute, de collision avec un coéquipier, mais également des branches d’arbre ;
  • Une combinaison néoprène de 3 à 4 mm d’épaisseur qui couvre les jambes et le tronc ;
  • Des chaussures adaptées : antidérapantes ou spéciales eau vive ;
  • Une pagaie supplémentaire en cas de perte ;
  • De l’eau et de quoi manger pour les coups de fatigue (barres de céréales, fruits secs…).

Pendant l’activité :

  • Ne vous approchez jamais des barrages, vannes et portes d’écluses car les mouvements d’eau pourraient vous entraîner et vous maintenir sous l’eau ;
  • Gardez une distance de sécurité entre vous et les pratiquants d’autres activités, mais aussi les nageurs afin d’éviter les collisions.

Scooter et ski nautique

  • Avant tout, sachez qu’il est obligatoire pour le pilote de posséder le permis plaisance pour tout engin à moteur de plus de 6CV ;
  • Respectez les zones réservées au passage et prévues pour la pratique ;
  • Veillez à bien attacher le coupe-circuit à votre poignet afin de couper le moteur en cas de chute ;
  • Pour le ski nautique, deux personnes doivent être à bord : le pilote et une personne surveillant le skieur.

Aviron

  • Ne naviguez jamais la nuit ;
  • Même en cas de problème, ne quittez jamais votre embarcation pour tenter de nager jusqu’à la rive.

Sources :

Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*