Arthrose : quelles solutions pour rester en forme ?

Mis à jour le 10/10/2017 par Bérangère Barataud

L’arthrose est une maladie des articulations qui touche près de 10 millions de Français, soit presque 1 Français sur 6. Cette maladie ne doit pas pour autant empêcher la pratique d’activités physiques ou sportives qui permettent de lutter efficacement contre les effets délétères des rhumatismes sur le squelette. Découvrez-en plus sur l’arthrose, ses facteurs de risque et les activités à pratiquer en toute sécurité.

Arthrose

Qu’est-ce que l’ arthrose ?

L’ arthrose correspond, dans un stade débutant, à la dégénérescence du cartilage qui recouvre les extrémités des os. Dans un stade plus avancé, elle touche toutes les structures de l’articulation et plus uniquement le cartilage. Des fragments de cartilage se diffusent dans la cavité articulaire (espace entre les deux os d’une articulation) provoquant une inflammation et des douleurs. Ces douleurs sont généralement perçues à l’effort et disparaissent au repos ou la nuit.
Les articulations les plus touchées par l’arthrose sont : la colonne vertébrale, les mains, les genoux, les hanches et les pieds.

Quels sont les facteurs de risque de l’ arthrose ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’ arthrose ne touche pas que les personnes âgées : elle n’est pas une conséquence du vieillissement naturel du corps humain. Ses facteurs de risque sont nombreux :

  • Le surpoids et l’obésité : l’excès de poids induit une pression excessive sur les articulations, notamment celles des hanches et des genoux, favorisant l’apparition d’arthrose. Une perte de poids constitue une solution efficace pour soulager les articulations et prévenir l’arthrose.
  • Le sexe : les femmes sont plus touchées que les hommes, surtout après la ménopause.
  • L’hérédité : à ce jour, seule l’hérédité de l’arthrose des mains a été démontrée.
  • L’âge : les cas d’arthrose augmentent avec l’âge, mais l’arthrose peut toucher les jeunes adultes.
  • Les traumatismes : suite à une fracture, une entorse ou une luxation, les articulations peuvent être « mal réparées », ce qui entraîne une mauvaise répartition de la pression sur les articulations, accélérant ainsi le processus d’arthrose.
  • Les sports avec appuis brutaux et/ou réceptions violentes (tennis, squash, handball…) : ils hyper-sollicitent certaines articulations, notamment les hanches et les genoux.
  • Les activités professionnelles faisant travailler toujours la même articulation ou celles impliquant le port de charges lourdes.

Nos conseils

Nos conseils si vous souffrez d’arthrose :

  • Si vous n’avez pas pratiqué d’activité physique ou sportive depuis longtemps, la reprise doit s’effectuer en douceur. Une reprise trop violente peut conduire à des lésions tendineuses et articulaires. Il est recommandé de consulter un médecin avant toute reprise, particulièrement après 40 ans.
  • Avant toute activité, échauffez-vous. Vous préparez ainsi votre corps (muscles et articulations) à l’effort physique. Généralement, l’échauffement dure une dizaine de minutes.
  • Pendant l’effort, buvez pour hydrater votre corps.
  • Adaptez votre effort à vos capacités physiques. Si vous ressentez des douleurs ou une certaine gêne à l’effort, optez pour des activités plus douces et n’hésitez pas à alterner les phases d’activité et de repos. Les personnes souffrant d’arthrose doivent, de manière générale, limiter les sports avec des appuis brutaux ou des réceptions violentes. Optez plutôt pour la marche, la randonnée, le vélo ou encore la natation.
  • Après l’effort, étirez-vous. Une séance de 10 minutes d’étirements permet à votre corps de récupérer en douceur de l’effort qu’il vient de fournir.
Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*