Les sextoys, c’est aussi pour les seniors !

Mis à jour le 05/10/2016 par Bérangère Barataud

Il n’y a pas de mal à se faire du bien, même quand on est senior ! L’usage des sextoys, aussi surprenant peut-il paraître chez les personnes âgées, n’est pourtant pas si rare. Il est temps de briser les tabous car, oui, se donner du plaisir à tout âge est bon pour la santé et il serait dommage de s’en priver !

Sexualité seniors

Même si la sexualité des personnes âgées peut être difficile à se représenter, n’allez pas croire pour autant que toute activité sexuelle est mise de côté à 70-80 ans. Les seniors continuent à être sexuellement actifs (et ils sont même de plus en plus nombreux à l’être !), jusqu’à adopter, eux aussi, un sextoy. Mais la pratique se jouant dans la sphère ultra privée, il est encore difficile d’estimer le nombre, même approximatif, de personnes âgées possédant un petit jouet coquin.

Le n°1 des sextoys chez les seniors

Malgré un marché qui a le vent en poupe, il n’existe pas de sextoys spécifiques pour les personnes âgées. Les objets coquins les plus prisés par les seniors sont les mêmes qui remportent un franc succès auprès de la population générale, à savoir les vibromasseurs. A l’inverse, les boules de Geisha se retrouvent complètement délaissées…

Sextoys en pharmacies !
En Suisse, des sextoys sont désormais en vente libre dans un certain nombre de pharmacies. Ils sont considérés comme des objets thérapeutiques, reconnus pour leur impact sur la santé et l’épanouissement de la sexualité. Les pharmaciens ont alors un rôle de conseil et d’écoute par rapport aux éventuelles difficultés rencontrées et à la recherche du plaisir. Pour les seniors, c’est aussi plus facile d’aller acheter un sextoy en pharmacie que dans un sexshop…

Les sextoys s’invitent dans les maisons de retraite

L’usage des sextoys est de plus en plus visible en maison de retraite. Plusieurs raisons sont évoquées pour expliquer ce constat : on a affaire à des personnes seules qui, ayant connu pour la plupart la révolution sexuelle de 68, sont peut-être plus libérées dans leur pratique et n’hésitent pas à satisfaire leur désir. Il y a celles aussi, parfois désorientées ou malades, chez qui il existe une exacerbation des envies sexuelles (suite à un traitement anti-parkinsonien par exemple).

Le respect de l’intimité des personnes âgées est ici primordial, tout comme le regard bienveillant de l’équipe soignante qui se doit de prendre en compte cette réalité. L’attention portée aux seniors dans leur intimité permet en même temps, d’une certaine manière, d’assurer leur sécurité.

Les effets bénéfiques des sextoys chez les seniors

Au-delà de 60 ans, l’usage d’un sextoy a plus d’un avantage. Il permet de :

  • maintenir une activité sexuelle ;
  • entretenir la libido ;
  • diminuer les tensions ;
  • augmenter la sensation de bien-être ;
  • réduire l’atrophie génitale chez les femmes ;
  • remuscler le périnée.

Et bonne nouvelle, il n’y a pas de contre-indications à utiliser un sextoy même quand on est âgé ! Bien sûr, certaines précautions d’usage sont à respecter…

Le saviez-vous ? Près de 45 % des Français utiliseraient des sextoys une fois par semaine.

Ecouter ses envies et déculpabiliser

Certaines personnes peuvent s’interdire d’utiliser un sextoy par respect pour des croyances ou des convictions. Elles inhibent leur propre libido alors qu’il s’agit bien de quelque chose de normal et de naturel, qui ne s’éteint pas avec l’âge. De tous temps – ou presque – les sextoys ont existé, des traces ont même été retrouvées dans l’Egypte antique. Nous n’avons donc rien inventé !

Au lieu de s’autocensurer, mieux vaut au contraire se donner la permission d’utiliser un petit objet coquin. Car à force de restreindre son envie, l’envie risque aussi de disparaître… N’oubliez pas, selon l’OMS, la santé sexuelle fait partie intégrante de la santé. Alors, un seul mot d’ordre : déculpabilisez !

Sources :

  • Entretien avec le Dr Gilles Formet, sexologue, psychiatre, psychanalyste, secrétaire général de la Société française de sexologie clinique
  • La sexualité du 3e âge, La lettre du gynécologue, 2012
  • « Mon sextoy et moi », enquête Sexyavenue.com, 2009
  • La sexualité du couple âgé : état des lieux, prise en charge, 2013
  • La question de la sexualité des personnes âgées reste délicate, info@geriatrie, 2013
Bérangère Barataud

Par Bérangère Barataud

Férue de presse scientifique et d'infos santé, mais surtout maman poule !

Tous les articles de Bérangère
A lire aussi

Veiller sur son audition

28 août 2014 -

Dossier

Protéger sa vue

28 août 2014 -

Dossier

Votre avis nous intéresse

  1. Vanessa

    Les sextoys est plutôt un sujet tabou, mais c’est vrai que la sexualité des séniors l’est davantage…

    Répondre
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*