Séances « bébés nageurs », pour l’épanouissement des bébés et des parents !

Mis à jour le 27/10/2011 par Sophie NIKLASZEWSKI

De nombreuses piscines proposent des séances « bébés nageurs ». A qui sont destinées ces séances ? Comment se déroulent-elles ? Quelles sont les précautions à prendre ? Quels sont les bénéfices santé des séances « bébés nageurs » ? Découvrez-en plus sur ce moment de complicité entre les enfants et leurs parents !

bebe-nageurs_243181963

A qui sont destinées ces séances ?

Elles sont proposées aux enfants de 4 mois à 6 ans, accompagnés de leurs parents. Les enfants doivent impérativement avoir leur carnet de vaccinations à jour pour participer à cette activité. Les séances « bébés nageurs » sont idéales pour les jeunes mamans souhaitant reprendre une activité physique en douceur quelques mois après la naissance de leur bébé.
Sachez que dès le plus jeune âge, les bébés peuvent aller dans l’eau. Ils possèdent un réflexe d’apnée : lorsqu’ils sont immergés, ils bloquent automatiquement leur respiration et ferment leur bouche tout en agitant les bras et les jambes ! Un tout-petit de 4 mois sera tout à fait à l’aise dans l’eau… et retrouvera des sensations similaires à celles qu’il avait dans le ventre de sa maman.

Le déroulement des séances

Les séances se déroulent en présence d’un des parents de l’enfant et d’un animateur. L’objectif n’est pas de faire de ces bébés des champions de natation ou de plongée mais de leur faire découvrir l’eau, les mouvements et également le contact social avec autrui. Les bébés évoluent d’abord dans les bras de leurs parents puis seuls (sous l’œil attentif des parents !) dès qu’ils acquièrent plus d’autonomie. Ils apprennent à entrer dans l’eau, à aller sous l’eau, à flotter et se déplacer… tout en jouant !
En général, le rythme est d’une séance par semaine.

Les précautions à prendre

Les enfants ne sachant pas lutter contre le froid jusqu’à l’âge de 18 mois, il est impératif de savoir reconnaître les premiers signes de l’hypothermie (baisse de la température corporelle) et de sortir de l’eau dès leur apparition. L’hypothermie se caractérise par une diminution de l’activité de l’enfant, une pâleur de sa peau et une coloration de ses lèvres en violet. Généralement, ces séances se déroulent dans une piscine dont l’eau est à une température minimale de 32°C.
Conseil : si vous reconnaissez les signes d’hypothermie de votre bébé au cours d’une séance, sortez de l’eau votre bébé, enveloppez-le d’une serviette afin de le réchauffer et donnez lui à manger.

Une fois dans l’eau, si vous ressentez que votre bébé a peur, n’insistez pas et retentez l’exercice à la séance suivante. Vous pouvez le rassurer par des mots ou des gestes, il prendra confiance et se laissera guider pour la réalisation d’autres exercices !

Les bénéfices des séances « bébés nageurs »

Les bénéfices santé de ces séances ne sont pas que pour les enfants ! Les parents accompagnateurs en ont également et ces séances contribuent à leur activité physique journalière. Pour le parent, ces séances apportent un réel bienfait pour le soulagement du dos : ses muscles sont plus détendus et le portage du bébé dans l’eau réduit significativement les douleurs.
Même si ces séances ne s’apparentent pas à un cours d’aquagym, être dans l’eau permet aux jeunes parents de se muscler doucement tout en profitant de leur enfant… et de bénéficier pleinement des bienfaits de l’eau sur le moral.

Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*