Vos rendez-vous médicaux de la rentrée !

Mis à jour le 02/09/2016 par Bérangère Barataud

Entre le bureau, les enfants, les vacances, le temps file sans que l’on pense à prendre ses rendez-vous médicaux. Changer vos lunettes, faire un détartrage ou un frottis de contrôle… découvrez les bonnes raisons de ne plus attendre !

rdv_sante_rentree_67542940_web

Rendez-vous avec… l’ophtalmologiste

Médecin spécialiste de l’œil et de ses annexes, l’ophtalmologiste vérifie l’acuité visuelle et prescrit si besoin des lunettes de vue et lentilles de contact. Il dépiste les maladies de l’œil et recommande les soins appropriés. Il pratique également la chirurgie de l’œil et de ses annexes.

Si vous avez une correction optique (lunettes ou lentilles) : Il est recommandé de consulter votre ophtalmo tous les ans pour vérifier si votre vue n’a pas évolué ou pour renouveler l’ordonnance de vos lentilles par exemple.

Si vous n’avez pas de correction optique :

  • A partir de la quarantaine : le vieillissement du cristallin provoque une presbytie, c’est-à-dire une vision floue de près qui gêne la lecture. Cette difficulté amène à consulter un ophtalmo, c’est alors l’occasion d’un contrôle plus complet de l’œil : cornée, cristallin, réseau vasculaire, tonus oculaire, pression intra oculaire… afin d’écarter plusieurs maladies (glaucome, DMLA, rétinopathie…). Ce dépistage doit être réalisé tous les deux ou trois ans.
  • Après 65 ans : consultez votre ophtalmo au moins tous les deux ans.

A tout moment, n’hésitez pas à consulter un ophtalmologiste si vous vous blessez à l’œil, s’il est douloureux, ou si quelque chose vous semble anormal.

Rendez-vous avec… le dentiste

Le chirurgien-dentiste soigne les pathologies des dents, de la bouche, des gencives, de la mâchoire et des tissus attenants.
Lors d’une visite de prévention, le dentiste repère les risques de caries ou d’atteinte de la gencive, met en œuvre un traitement s’il y a lieu, donne des conseils d’hygiène personnalisés et prescrit un traitement ou des soins si nécessaire.
Cette visite régulière est souvent l’occasion d’effectuer un détartrage. En effet, après avoir mangé, un dépôt composé de restes d’aliments et de salive se dépose sur les dents, c’est la plaque dentaire. Sur cet enduit se développent alors des bactéries naturellement présentes dans notre bouche. En se combinant avec les minéraux contenus dans la salive (phosphates et calcium), cette plaque se transforme en tartre. Le tartre est un dépôt dur qui se fixe aux dents. Irritant et riche en germes, il favorise les inflammations de la gencive, il faut donc le supprimer régulièrement. Le détartrage consiste à éliminer le tartre par « grattage », puis à polir la surface de la dent pour recréer un environnement sain et faciliter le nettoyage des dents.
La fréquence de la consultation dentaire est différente pour chacun. Parlez-en à votre dentiste !

Rendez-vous avec… le gynécologue

Le gynécologue soigne les pathologies de l’appareil reproducteur de la femme, prescrit une contraception, prend en charge la surveillance durant la grossesse et l’accouchement. Il peut également réaliser un bilan d’infertilité et intervenir dans une démarche de procréation médicalement assistée.
L’examen régulier comprend, outre une pesée et la prise de tension, une palpation des seins à la recherche d’une éventuelle grosseur, un toucher vaginal et un examen du col de l’utérus. Le frottis (prélèvement de cellules du col de l’utérus) permet de dépister des anomalies cellulaires qui pourraient éventuellement conduire à un cancer. Il est recommandé de réaliser un frottis tous les ans. Votre médecin ou votre gynécologue peut vous conseiller un autre rythme selon votre histoire personnelle ou en cas de signes suspects : saignements, lésions sur les organes génitaux ou l’anus…
Si vous prenez une contraception, votre gynéco vous précisera la fréquence de consultation, elle est souvent annuelle avant 35 ans, puis semestrielle.

Rendez-vous avec… le médecin généraliste

Rentrée de septembre rime souvent avec reprise de l’activité sportive dans un club ou une association. Dans tous les cas, un « certificat médical de non-contre indication à la pratique sportive » vous sera réclamé pour l’inscription. C’est l’occasion de rendre visite à votre médecin traitant. Profitez-en pour évoquer avec lui/elle les sujets qui vous préoccupent et vérifiez par exemple que tous vos vaccins sont bien à jour !

Bon à savoir


Suivant le principe de Parcours de Soins Coordonnés (PSC), la consultation d’un médecin spécialiste doit être précédée d’une consultation chez votre médecin traitant, sous peine de supporter une pénalité financière sur le remboursement de vos soins par la Sécurité sociale.
En revanche, certains spécialistes peuvent être consultés directement :

  • Les ophtalmologues
  • Les gynécologues
  • Les stomatologues (sauf pour les actes chirurgicaux lourds)
  • Les psychiatres, si vous avez entre 16 et 25 ans.

À noter : vous êtes remboursé normalement si vous consultez directement un chirurgien-dentiste ou une sage-femme. En effet, le PSC ne les concerne pas.

Alors inutile de repousser encore l’échéance, profitez des bonnes résolutions de la rentrée pour décrocher votre téléphone et prendre rendez-vous avec votre professionnel de santé !

Sources :

Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*