Quelles boissons pour le sport ?

Mis à jour le 12/05/2017 par Bérangère Barataud

Au cours d’un effort physique prolongé, le corps se déshydrate. Il est alors nécessaire de lui apporter régulièrement une source d’hydratation pour compenser les pertes. Quelles boissons favoriser et éviter ? Qu’est-ce qu’une boisson de l’effort ? Découvrez-en plus sur l’allié de vos efforts et suivez nos conseils !

boisson de l'effort

Les boissons à favoriser

Selon la durée de votre effort, les boissons à préconiser ne sont pas les mêmes :

  • Si votre effort dure moins d’une heure, l’eau est la seule boisson indispensable.
  • Si votre effort dure plus d’une heure, optez plutôt pour une boisson énergétique, également appelée « boisson de l’effort ». Au-delà d’une heure d’effort physique, votre corps a perdu de l’eau et également des sels minéraux. Les boissons énergétiques permettent de compenser les pertes en sels minéraux.

L’hydratation doit se faire par petites gorgées régulières tout au long de l’effort physique et non en une fois à la fin de la pratique sportive. Idéalement, la boisson doit être à une température d’environ 10-15°C. En cas de forte chaleur, votre corps se déshydrate plus rapidement : pensez à boire plus qu’habituellement.
La déshydratation de l’organisme se traduit généralement par une sensation de soif, des nausées, des crampes, voire une température corporelle élevée, des maux de tête, des propos incohérents, des pertes d’équilibre… et également une diminution des performances ! Si vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes durant une activité, arrêtez-vous et consultez au plus vite votre médecin traitant.

Les boissons à éviter

Il s’agit des sodas, des jus de fruits et des boissons énergisantes. Les sodas peuvent causer quelques désagréments pendant un effort sportif en raison de la présence de gaz carbonique (et de bulles). Également, tout comme les jus de fruits, leur composition ne permet pas de compenser immédiatement les pertes en minéraux après avoir été bus.

Bon à savoir

Les boissons énergisantes ne sont pas du tout adaptées à l’effort. Elles comportent de la taurine, de la caféine, du ginseng, du guarana qui ne présentent pas d’intérêt chez le sportif. De plus, elles n’apportent aucun bénéfice nutritionnel.

La boisson de l’effort

La boisson idéale est une boisson dite « isotonique ». Elle comporte des éléments directement assimilables par l’organisme pendant l’effort : de l’eau, du sodium et des glucides (sucres). La concentration en sodium et glucides doit cependant être inférieure ou égale à celle de notre organisme.
Les boissons de l’effort sont vendues dans le commerce, mais peuvent aussi être faites « maison ». De nombreuses recettes existent et ont comme points communs le sel et le sucre (sous forme brute, de sirop, de miel…). Les quantités dépendent de la durée d’un effort physique : plus un effort sera long, plus les quantités de sel et de sucre par litre d’eau seront importantes.

Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*