Que manger quand il fait froid ?

Mis à jour le 25/01/2017 par Alexie Colson

L’hiver est là et se fait bien sentir… On pourrait alors penser qu’un repas copieux permet de se réchauffer, mais contre toute attente, il n’est pas nécessaire de manger plus par temps froid. Le corps ne consomme pas forcément plus de calories pour se réchauffer si vous vous couvrez convenablement et ne passez pas vos journées dehors. Il saura s’adapter sans pour autant puiser dans ses réserves énergétiques. Par contre, le froid peut affaiblir le système immunitaire, donc pour résister aux petits maux de l’hiver (rhume, fatigue…), mieux vaut privilégier certains aliments…

froid-221631097

Les fruits et légumes

vitamineC_web_170151107Par temps froid, faites le plein de fruits et légumes, surtout ceux riches en vitamine C. Elle stimule les défenses immunitaires et favorise l’élimination des substances toxiques.
Manger des fruits et légumes tous les jours contribue aux besoins en vitamines, minéraux, oligoéléments et fibres nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

 

 

Nos conseils

La vitamine C et les vitamines du groupe B sont hydrosolubles. Pour éviter leur perte lors de la préparation des repas, privilégiez les cuissons à la vapeur ou préparez des soupes.

Les protéines

proteines_364428131Les protéines peuvent être une source d’énergie, même si ce n’est pas leur fonction principale. Elles nécessitent plus de temps pour être digérées que les glucides et les lipides, ce qui demande au corps plus d’énergie pour les absorber et crée ainsi plus de chaleur.
Privilégiez les viandes maigres (volailles, lapin, veau…), les poissons blanc et gras (saumon, truite, maquereau…).

Les féculents

feculents_139486589_webPour bien tenir toute la journée et faire face au froid, la meilleure source d’énergie est incontestablement la famille des féculents : les légumes secs (lentilles, pois chiche, haricots secs…), les pâtes, le riz… Cette famille d’aliments vous apportera aussi des vitamines, des minéraux et des fibres.

Les boissons

the_329174528Avec le froid, la sensation de soif se fait moins ressentir. Pourtant, il est important de bien s’hydrater car le contact de la peau avec le froid induit une perte d’eau. De plus, le froid accentue la contraction des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une diminution du débit sanguin et donc de la quantité d’eau véhiculée par le sang. Pensez à boire régulièrement tout au long de la journée : eau, tisane ou thé.

Les fruits secs et oléagineux

fruits-secs_35177746Trop souvent oubliés, les fruits secs (figues, abricots, raisins…) et les oléagineux (amandes, noisettes, noix…) sont une mine d’or de minéraux et de vitamines essentiels au bon fonctionnement du corps.
De plus, ils fournissent des fibres qui favorisent un bon transit intestinal. Les fruits oléagineux ont également la particularité d’apporter du bon gras : les oméga-3, qui participent au bon fonctionnement cardiovasculaire.

 

Bon à savoir

Pour les personnes qui travaillent dehors, n’hésitez pas à augmenter vos rations de protéines et de féculents pour une plus grande production d’énergie et de chaleur. Vous pouvez aussi opter pour une collation en milieu d’après-midi, constituée d’une poignée de fruits secs ou oléagineux, d’un morceau de pain complet et d’un yaourt à boire ou d’un morceau de fromage.

 

Comments

comments

Alexie Colson

Par Alexie Colson

Rédactrice nutrition et santé
Chargée de prévention en santé, adepte du body attack et surtout experte en salades composées !

Tous les articles de Alexie
Votre avis nous intéresse

  1. Laurence Volbart

    Une fois de plus dans votre article, les proteines sont systématiquement et surtout UNIQUEMENT liées à la viande et au poisson. Or bcp de légumineuses ont une teneur en proteines égales voir même supérieure à la viande (soja, pois chiche, lentilles) Comment voulez vous faire baisser la consommation de viande néfaste à la santé si vous rabâchez continuellement qu’il faut une dose nécessaire de proteines et que votre seule proposition c’est la viande, le poisson ou les œufs! Le/la nutritionniste qui rédige vos articles devrait s’informer un peu mieux et cesser de faire des courbettes au lobby de la viande.

    Répondre
    • Alexie Colson

      Alexie Colson

      Bonjour Mme VOLBART,
      Je vous remercie pour votre commentaire. Nous sommes d’accord avec vous sur le fait que les légumineuses apportent également des protéines, et nous l’évoquons d’ailleurs dans bon nombre de nos articles.
      Concernant les protéines d’origine animale, elles apportent l’ensemble des acides aminés dont ceux dits « indispensables » que le corps ne sait pas synthétiser. De plus, les protéines animales sont plus digestes que les protéines végétales, un intérêt pour les personnes présentant des troubles digestifs.
      Les protéines apportées par les végétaux peuvent être limitées en certains acides aminés, comme la lysine pour les céréales et les acides aminés soufrés pour les légumineuses. C’est pourquoi il est nécessaire aussi pour les personnes ne consommant que des protéines végétales d’associer légumineuses et céréales au quotidien.
      A noter également que les viandes, œufs et produits laitiers apportent certains nutriments, comme le fer qui est mieux assimilé et la vitamine B12 que l’on ne trouve pas dans les végétaux.
      A très bientôt sur notre site,

      Répondre
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*