Prendre soin de ses gencives

Mis à jour le 30/10/2015 par Bérangère Barataud

Avoir une bonne hygiène bucco-dentaire, c’est prendre soin de ses dents, mais aussi de ses gencives ! Un élément à ne pas négliger quand on sait que près de 80 % des Français souffrent de gingivite ! Quelles sont les maladies de la gencive ? Quels sont les bons gestes et les bonnes habitudes pour limiter les risques ? Suivez nos conseils… et continuez de croquer la vie à pleines dents !

dent_gencives_56738920_web

Que risquent nos gencives ?

La gingivite est une inflammation de la gencive. Elle peut apparaître dès l’adolescence et n’est pas toujours visible dans les premiers temps. Elle se manifeste par une gencive rouge, lisse, gonflée, qui se met à saigner spontanément ou au brossage, et qui peut s’avérer douloureuse au froid. Si vous observez ces signes, vous devez consulter rapidement votre chirurgien-dentiste, car si la gingivite disparaît facilement et rapidement après traitement, elle peut évoluer en parodontite si elle n’est pas traitée.

La parodontite est une inflammation du parodonte, c’est-à-dire des tissus de soutien de la dent, notamment de l’os alvéolaire. Ses symptômes sont, en plus de ceux de la gingivite, une mauvaise haleine, des dents qui bougent et changent de position en se déplaçant le plus souvent vers l’avant, des douleurs. Si elle n’est pas prise en charge, la parodontite provoque le déchaussement, puis la perte de dents. En cas de doute, consultez rapidement votre chirurgien-dentiste car la rétractation des gencives et la perte osseuse sont irréversibles.

Quels sont les causes et les facteurs de risque ?

Les problèmes de gencives sont le plus souvent dus à des maladies bactériennes qui se développent dans notre bouche dans certaines conditions.
Après avoir mangé, un dépôt jaunâtre composé de restes d’aliments et de salive se dépose sur les dents, c’est la plaque dentaire. Sur cet enduit se développent alors des bactéries naturellement présentes dans notre bouche. En se combinant avec les minéraux contenus dans la salive (phosphates et calcium), cette plaque se transforme en tartre. Le tartre est un dépôt dur qui se fixe aux dents. Irritant et riche en germes, il favorise les inflammations de la gencive.

Nous ne sommes pas égaux devant la menace de la plaque dentaire ! Certaines personnes présentent des facteurs de risque :

  • Si l’émail des dents est mince ou déminéralisé ;
  • Si les dents ont un relief accentué ;
  • Si les dents sont mal positionnées ou présentent de nombreux espaces entre elles ;
  • Si les défenses immunitaires sont amoindries ;
  • S’il existe un terrain génétique favorable aux gingivites ;
  • Le tabac, car les saignements peuvent être masqués et donc vous amener à consulter plus tardivement votre chirurgien-dentiste ;
  • Le diabète, car l’hyperglycémie amoindrit la défense contre les infections. Les diabétiques auraient trois fois plus de risque de souffrir de maladies parodontales que les autres personnes !

Comment agir en prévention ?

La plaque dentaire est responsable de la prolifération bactérienne dans notre bouche et, par conséquent, de l’apparition de la gingivite. Pour éviter les problèmes, il faut donc limiter la formation de cette plaque dentaire !

  • Limitez le sucre et le grignotage, car après chaque repas, la salive rétablit l’acidité de la bouche et participe ainsi à limiter la formation de la plaque dentaire. Mais si vous grignotez tout au long de la journée, la salive n’a pas le temps d’agir et les caries et autres problèmes dentaires ont plus de chances de survenir !
  • Adoptez un brossage efficace. Munissez-vous d’abord des bons outils ! Une brosse à dents à petite tête et surtout à poils souples pour ne pas agresser la gencive, ainsi qu’un dentifrice antibactérien au fluor. Après le brossage des dents, utilisez du fil dentaire ou une brossette pour éliminer la plaque dentaire dans les zones que la brosse à dents ne peut pas atteindre. Optez pour l’un ou l’autre en fonction de la taille de vos espaces inter-dentaires. En cas de doute, votre dentiste saura vous conseiller.
    Pour plus d’infos sur le brossage des dents : Bien se brosser les dents, c’est important !

Bon à savoir

Le brossage doit durer deux minutes et être fait matin et soir. La technique recommandée par les dentistes pour les adultes et les enfants de plus de 9 ans est la méthode BROS :
B comme Brosser le haut et le bas séparément,
R comme Rouleau, ou mouvement rotatif, pour brosser de la gencive vers les dents,
O comme Oblique pour incliner la brosse à 45° sur la gencive,
S comme Suivre un trajet pour faire le tour de toutes les dents, sans oublier le dessus !

Enfin, vous pouvez utiliser un bain de bouche antibactérien fluoré quand la gencive est fragile ou irritée, en respectant la durée d’utilisation prescrite sur l’emballage.

  • Rendez visite à votre chirurgien-dentiste ! Le tartre étant en partie responsable des problèmes de gencives, il faut le supprimer régulièrement. Le détartrage doit être pratiqué par un chirurgien-dentiste. Il consiste à éliminer le tartre par « grattage », puis à polir la surface de la dent pour recréer un environnement sain et faciliter le nettoyage des dents. La fréquence du détartrage est différente pour chacun. Pour évaluer vos besoins, parlez-en à votre dentiste !
Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*