Le pré-diabète vous guette ?

Mis à jour le 13/10/2017 par Bérangère Barataud

Avec plus de 4 millions de personnes diabétiques en France, soit près de 400 nouveaux cas par jour selon la Fédération française des diabétiques, on parle aujourd’hui d’une véritable épidémie de diabète. Prévenir la maladie est devenu un enjeu de santé publique. Une piste : dépister précocement le pré-diabète, stade intermédiaire avant l’installation durable et définitive d’un diabète de type 2.

pré-diabète

Qu’est-ce qu’un pré-diabète ?

Le pré-diabète concernerait près de 6 % de la population. Il se caractérise par une glycémie à jeun (taux de sucre dans le sang) comprise entre 1,10 g/l et 1,25 g/l, correspondant ainsi à une hyperglycémie modérée.

Certains « indicateurs » peuvent vous alerter sur un éventuel stade de pré-diabète :

  • Un surpoids ;
  • Une hypertension artérielle ;
  • Un taux de cholestérol élevé ;
  • De mauvaises habitudes alimentaires ;
  • Un enfant de plus de 4 kg à la naissance.

Un pré-diabète non pris en charge peut évoluer en diabète de type 2.

Les facteurs de risque d’un pré-diabète

Plusieurs facteurs peuvent favoriser la survenue d’un pré-diabète, comme :

  • Un âge supérieur à 45 ans ;
  • Un tour de taille supérieur à 94 cm chez l’homme et 80 cm chez la femme ;
  • La sédentarité ;
  • Des antécédents familiaux de diabète.

Que faire pour éviter un diabète ?

Le pré-diabète est un stade où il est encore temps d’agir pour éviter l’installation d’un diabète de type 2. Pour cela, il doit être diagnostiqué précocement.

Il est recommandé aux personnes concernées par un pré-diabète de modifier leur comportement afin d’adopter une bonne hygiène de vie, à commencer par :

  • La pratique régulière d’une activité physique : marcher au moins 30 minutes par jour, monter les escaliers, jardiner…
  • Une alimentation équilibrée :
    • Fruits et légumes : au moins 5 par jour
    • Féculents : à chaque repas et selon l’appétit
    • Produits laitiers : 3 par jour
    • Viande, poisson, œuf : 1 à 2 fois par jour
    • Matières grasses ajoutées : à limiter
    • Produits sucrés : à limiter
    • Sel : à limiter

La consommation de produits frits, plats préparés (contenant des graisses et des sucres cachés), viennoiseries… est déconseillée.
Côté boissons, mieux vaut privilégier l’eau.

Nos conseils

Bon nombre de personnes ignorent leur pré-diabète, voire leur diabète. On estime à 700 000 le nombre de diabétiques de type 2 qui ne se savent pas malades.
Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui pourra établir un diagnostic et vous donner les conseils adaptés.
Pour savoir si vous êtes un profil à risque, il est aussi possible de faire le test sur le site de la Fédération française des diabétiques.
Bérangère Barataud

Par Bérangère Barataud

Férue de presse scientifique et d'infos santé, mais surtout maman poule !

Tous les articles de Bérangère
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*