La pomme de terre et ses multiples préparations

Mis à jour le 23/11/2018 par Bérangère Barataud

A la fois légume et féculent, la pomme de terre est un aliment de base de notre alimentation. Elle est économique, facile à préparer et intéressante d'un point de vue nutritionnel (vitamine C, potassium, fibres, glucides complexes), à condition de la cuisiner sans trop de matières grasses ! Découvrez les cuissons de la pomme de terre à adopter ou à limiter…

pomme de terre

Les cuissons à privilégier

Pour cuire vos pommes de terre, mieux vaut opter pour des cuissons sans matières grasses.

La pomme de terre vapeur : les pommes de terre sont placées dans un panier au-dessus de l’eau.

  • à l’aide d’un cuiseur vapeur. Cette cuisson dure entre 40 minutes et une heure selon la taille des pommes de terre.
  • avec une cocotte-minute, pour une cuisson entre 10 et 20 minutes après sifflement de la soupape.

La pomme de terre à l’eau : c’est la cuisson la plus simple. Placez les pommes de terre dans de l’eau froide salée que vous portez à ébullition. La cuisson dure 25 à 30 minutes environ selon la taille de la pomme de terre. Vous pouvez vérifier que les pommes de terre sont cuites à l’aide d’un couteau : s’il traverse facilement la pomme de terre, c’est qu’elle est prête !

La cuisson au four : les pommes de terre sont posées sur une plaque, au four, pendant 40 à 50 minutes, tout en n’oubliant pas de les retourner à mi-cuisson. Cette cuisson peut être réalisée avec ou sans papier aluminium. En fin de cuisson, la peau de la pomme de terre est dorée et croustillante.

Les cuissons à limiter

La cuisson à l’huile : les pommes de terre sont épluchées, découpées, plongées dans l’eau, essuyées dans un papier absorbant puis plongées dans un bain d’huile (friteuse ou poêle). Veillez à ce que l’huile soit bien chaude, ce qui permet de saisir les morceaux de pomme de terre très rapidement, de former une croûte et donc d’éviter qu’ils s’imbibent abondamment de graisse.

La cuisson au beurre : les pommes de terre sont épluchées, coupées puis déposées dans une poêle contenant du beurre ou de la margarine. La cuisson est d’environ 30 minutes, à feu doux pour éviter le noircissement du beurre. Autre possibilité : cuire les pommes de terre à l’eau et les faire ensuite dorer à la poêle dans du beurre quelques minutes.

La cuisson en gratin : les pommes de terre sont épluchées, lavées, coupées en rondelles, puis déposées dans un plat à gratin. La cuisson des pommes de terre n’est pas grasse en elle-même, mais la préparation que l’on y ajoute l’est souvent ! Pour une cuisson moelleuse, de la crème, du fromage, du beurre, des œufs… sont en général ajoutés.

Limitez la consommation des aliments cuits selon ces modes de cuisson à une ou deux fois par semaine.

Bon à savoir

Les féculents doivent être consommés au moins une fois par repas et représenter environ ¼ de votre assiette. Pensez à varier les plaisirs : pommes de terre, pain, pâtes, riz, blé, maïs… et leur cuisson !

Sources :

  • Le guide de la santé dans votre assiette, Que choisir, 2012
  • INPES
La rédaction

Rédigé le 27 octobre 2014

Par La rédaction

Une équipe de passionnés à votre service.

Tous les articles de La rédaction
A lire aussi

Idées-reçues sur les féculents

13 mars 2015 -

Vrai / Faux

Le vrai du faux des légumes secs

2 février 2017 -

Vrai / Faux

Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*