Le podomètre : fonctionnement et bénéfices santé

Mis à jour le 06/04/2016 par Bérangère Barataud

Vous cherchez à augmenter votre activité physique ? Vous manquez parfois de motivation ? Adoptez un petit compagnon comptable qui vous suivra toute la journée : le podomètre ! Qu’il soit connecté ou non, ce petit outil, bien souvent discret existe sous toutes les formes et couleurs (bracelet, application mobile, accroché à la ceinture…). Comment l’utiliser correctement et comment peut-il devenir votre allié contre la sédentarité ? Nos réponses …

podometre_benefice_200321441_web

Quel podomètre choisir ?

Le podomètre classique : Fixé à votre taille, il compte discrètement vos pas grâce à un petit pendule actionné par les mouvements de balancier du corps lors de la marche. Pour fonctionner correctement, l’appareil doit être bien placé à votre ceinture entre le nombril et la hanche en position verticale. Faites un test sur 20 pas. L’appareil est bien positionné s’il affiche entre 19 et 21 pas (ce réglage peut légèrement varier d’un appareil à l’autre, reportez-vous à votre notice).

Son + : Un prix souvent moins cher et accessible à tous.
Son – : Le positionnement du podomètre à la ceinture peut être moins aisé pour les personnes au tour de taille élevé et peut donc affecter la fiabilité des données.

Le podomètre connecté : Il peut se présenter sous forme d’application à installer directement sur son téléphone (certains téléphones peuvent aussi proposer un podomètre par défaut) ou d’un petit objet connecté tel qu’un bracelet.

Son + : Il permet d’enregistrer ses performances, de les partager et d’obtenir d’autres informations (calories brûlées, fréquence cardiaque, distance parcourue…).
Son – : Sous forme d’application, cela implique de garder son téléphone toujours sur soi pour avoir un résultat représentatif.
Sous forme d’objet connecté, les prix restent encore assez élevés.

Mesurer son activité

Le nombre de pas que vous effectuez en une journée détermine votre niveau d’activité :

  • Moins de 5000 pas / jour : sédentaire
  • Entre 5000 et 7500 pas / jour : peu actif
  • Entre 7500 et 10 000 pas / jour : modérément actif
  • Entre 10 000 et 12 500 pas / jour : actif
  • Plus de 12 500 pas / jour : très actif

Il est recommandé de faire 10 000 pas par jour. Si vous souhaitez accroître votre activité physique, une augmentation de 1000 pas par jour (soit 10 minutes de marche) sur une période d’un mois est un objectif raisonnable. Vous pouvez par exemple choisir les escaliers plutôt que l’ascenseur, descendre du bus un arrêt en avance et terminer votre trajet à pied ou laisser votre voiture au garage pour aller chercher à pied le pain au bout de la rue…

Les bénéfices du podomètre sur votre santé

L’utilisation du podomètre entraîne une augmentation de l’activité de l’utilisateur et joue donc un rôle dans la prévention de certaines pathologies telles que l’hypertension artérielle, les maladies coronariennes, le diabète de type 2, l’obésité, le cancer du côlon, le cancer du sein… (1). De plus, les données chiffrées et objectives du podomètre sont une réelle motivation pour mesurer ses efforts et ses progrès au fil du temps. Il faut cependant garder à l’esprit que l’usage du podomètre se limite à la marche et à la course à pied et qu’il ne permet pas de mesurer vos autres activités : vélo, natation…

Le podomètre est donc un appareil simple et un partenaire motivant de votre activité physique. Il se trouve facilement dans les magasins de sport à partir de quelques euros.

(1) « Mobilité physique à des fins préventives : ce que recommandent les experts », INPES

Comments

comments

Votre avis nous intéresse

  1. Le tutour

    Depuis que j’ai acheté mon podomètre, que j’ai payé 9,99euros. je me sens plu motiver pour perdre un peu de poids.

    Répondre
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*