Osez le préservatif féminin

Mis à jour le 04/05/2010 par Sophie NIKLASZEWSKI

Commercialisé en France depuis 1998 sous le nom de Fémidom, mais encore largement méconnu, le préservatif féminin vient agrandir l’éventail des outils de prévention contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST). Surprenant au premier abord, il présente pourtant de nombreux avantages à découvrir… à deux !

preservatif_feminin_47984377_web

Le Fémidom

Le préservatif féminin est une gaine souple et large en polyuréthane ou en nitrile synthétique. Contrairement au latex des préservatifs masculins, ces matières sont hypoallergéniques, c’est-à-dire qu’elles limitent les allergies. Plus grand et plus large que le préservatif masculin, ses dimensions peuvent surprendre, mais il doit couvrir la distance entre l’entrée du vagin et le col de l’utérus. Enfin, le Fémidom possède deux anneaux souples : l’un externe, l’autre interne. Il est à usage unique et doit être changé à chaque partenaire.

Les plus !

Tout comme le préservatif masculin, le Fémidom est un moyen contraceptif sûr et une protection efficace contre les Infections Sexuellement Transmissibles et le VIH/sida.
Mais il possède également plusieurs avantages qui lui sont spécifiques :

  • Il est prélubrifié, mais vous pouvez également utiliser n’importe quel type de lubrifiants (contrairement aux préservatifs masculins qui ne peuvent pas être utilisés avec un lubrifiant gras),
  • Il peut être mis en place plusieurs heures avant le rapport (jusqu’à 8 heures !),
  • Il procure des sensations plus naturelles, n’a pas d’odeur et retransmet mieux la température interne,
  • Il ne nécessite pas un pénis en érection et n’a pas besoin d’être retiré immédiatement après l’éjaculation, ce qui permet de poursuivre l’intimité sexuelle,
  • Sa taille plus large que le préservatif masculin peut rendre l’éjaculation plus agréable,
  • Selon l’anatomie de la femme, l’anneau ou collerette extérieur(e) peut exciter le clitoris.

En outre il permet aux femmes de disposer de leur propre moyen de protection et de contrôler leur prévention si leur partenaire ne veut pas utiliser ou n’est pas à l’aise avec un préservatif masculin.

Les moins…

L’inconvénient du préservatif féminin est qu’il reste encore assez cher : entre 6 et 9 € les 3 en pharmacie. De plus, il est difficile à trouver dans le commerce.
Plusieurs associations, dont AIDES, militent pour augmenter la communication et la vulgarisation du Fémidom, casser le monopole industriel (une seule firme au monde commercialise à ce jour le préservatif féminin) et contribuer au développement de nouveaux modèles afin de le rendre accessible, naturel et amusant pour le plus grand nombre.

Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse

  1. Le tutour

    Aprés avoir rencontré AIDES, et avoir eu un « fumidon » gratuit.
    Je n’en ai pas trouvé en pharmacie de ville.
    Alors j’ai allé sur le site du Laboratoire Terpan (info dans l’embalage), et qui m’a orienté vers le site numéro 1 de la capote en ligne . CondoZone. Et j’ai pu passé commande d’une boite de 3 « fumidon » a 6,50 euros la boite.
    Et il y a une boite de 50 « fumidon » a 50 euros la boite.
    Je prends contact avec la mutuel pour savoir si la mutuel accepte les factures , de vente par « internet »? ou seulement acheter en pharmacie de ville?
    Je m’informe. Mais j’apprécie beaucoup que MGC participe a hauteur de 60 euros pour les dépenses en préservatifs. Merçi

    Répondre
  2. Marine Drouin

    Marine Drouin

    Bonjour,

    Merci pour ce commentaire. Pour toute question en lien avec vos remboursements, je vous invite à vous mettre en relation avec le service adhérent de la mutuelle.

    Répondre
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*