Octobre Rose : la prévention du cancer du sein

Qui n’a jamais entendu parler d’Octobre Rose ? Grande médiatisation de cette campagne de prévention secondaire (incitation au dépistage) des femmes de 50 à 74 ans. Le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Les statistiques montrent que près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie. Nous sommes tous concernés et chacun, homme et femme, peut inciter une proche à se faire dépister. Depuis les années 80, d’énormes progrès ont eu lieu tant sur le dépistage que sur la prise en charge médicale de la maladie.
Aujourd’hui, La Ligue contre le Cancer annonce que « plus de 3 cancers du sein sur 4 sont guéris en sachant que tous les types de cancers n’ont pas le même pronostic ». La force de cette action est de mobiliser tous les acteurs de prévention, le monde médical bien sûr, para médical mais aussi les associations, les médias et, je prêche pour ma paroisse, les mutuelles. Il est donc possible d’agir ensemble sans polémique !
Certes, certaines études remettent en cause le dépistage par mammographie, ou du moins certains polémistes se précipitent hâtivement sur des conclusions pour aboutir à des certitudes non validées par la communauté scientifique. Je pense notamment à l’étude canadienne de février dans le British Medical Journal. Mais ne nous mentons pas, les mêmes polémistes remettent en cause le dépistage du cancer du colon et d’autres sujets comme la consommation de produits laitiers dont le lait de vache et, plus récemment, la vaccination des enfants.
Cette semaine, MGC Prévention est devenu membre du Club Acteurs de la Prévention qui rassemble les acteurs privés et publics de la santé, les élus et les patients autour de la même ambition : faire de la prévention primaire une priorité de notre système de santé et une réalité quotidienne des Français.
MGC accompagne ainsi la mise en œuvre des propositions du Livre Blanc du club sur le terrain, en soutenant la création de Clubs Acteurs de la Prévention en région, pour faire émerger et soutenir des projets en adéquation avec les spécificités des territoires.
La Prévention, c’est l’union de tous au service de la santé pour tous.

Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*