Les différents types de pâtes

Mis à jour le 20/09/2011 par Bérangère Barataud

Faciles et rapides à préparer, consommées seules, avec une sauce, des légumes ou en accompagnement d’un plat, les pâtes s’invitent souvent au menu ! Saviez-vous qu’il en existe plus de 600 variétés ? Généralement élaborées à partir d’une farine de blé, les pâtes peuvent également provenir du riz, du sarrasin ou d’autres céréales… Découvrez les mystères des pâtes !

pâtes_81645955_web

Les pâtes « classiques »

Les pâtes les plus répandues dans nos commerces sont les pâtes élaborées à partir d’un mélange de farine de blé et d’eau. Elles sont riches en glucides complexes (sucres lents), diffusant de l’énergie progressivement dans notre organisme. Elles sont les alliées d’une alimentation équilibrée : en association avec les légumes, elles permettent la lutte contre le grignotage car elles favorisent la satiété ! Leur apport énergétique est modéré mais est facilement augmenté par l’ajout de sauce, fromage…

Les pâtes classiques sont généralement vendues sous deux formes :
Sèches : elles sont élaborées à partir de blé « dur » qui leur permet de garder leur aspect durant la cuisson. Certains fabricants ajoutent des ingrédients lors de la préparation des pâtes : œufs, purées de légumes… Ils colorent les pâtes et peuvent aider certains enfants récalcitrants à les manger grâce à leurs couleurs et formes originales. Leur conservation dans les placards est longue et leur cuisson dure de quelques minutes à 11 minutes (selon la forme et la marque).
Fraîches : elles sont élaborées à partir de blé « tendre » et d’œufs. Elles sont vendues seules ou farcies de jambon, de viande, de légumes, de fromage ou d’autres mélanges (ex : légume-fromage, jambon-fromage). Leur conservation au réfrigérateur est généralement de 3 semaines et leur cuisson dure de 2 à 5 minutes.

Les pâtes « moins classiques »

Ces pâtes sont élaborées à partir de farine de riz, de sarrasin, de quinoa ou d’autres céréales. Elles ont la particularité, contrairement aux pâtes fabriquées à partir de farine de blé, d’être sans gluten. Elles conviennent ainsi parfaitement à l’alimentation des personnes intolérantes au gluten. D’un point de vue nutritionnel, ces pâtes sont comparables aux pâtes « classiques ». Leur cuisson peut cependant être différente, n’hésitez pas à lire les informations présentes sur l’emballage !

La cuisson al dente

La cuisson al dente permet d’avoir des pâtes fermes avec un index glycémique bas favorisant une bonne utilisation des sucres des pâtes par l’organisme. Généralement, les sportifs consomment des pâtes cuites al dente quelques heures avant une compétition ou un effort sportif.
Si après cuisson les pâtes sont collantes, leur index glycémique est plus élevé et est moins intéressant d’un point de vue nutritionnel.

Sources :

  • Institut Français pour la nutrition, Consulté en 2011
  • Le guide de la santé dans votre assiette, Que choisir, 2010
Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
A lire aussi
Votre avis nous intéresse

  1. colomb janine

    les pommes de terre vapeur accompagnées d’un petit peu de beurre cru ensuite sont très digestes et cale bien l estomac

    Répondre
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*