Vrai / Faux

Idées reçues sur le pain : décryptez le vrai du faux !

Mis à jour le 14/04/2017 par Bérangère Barataud

Pain complet, biscotte, pain de mie... les Français aiment le pain ! Pourtant, il est encore la cible de bon nombre d’idées reçues. Décryptez le vrai du faux !

pain complet

Il est préférable de manger du pain complet plutôt que du pain blanc
VRAI
Les céréales non raffinées ont une meilleure valeur nutritive. Le germe est source de vitamines et de minéraux, et son enveloppe, le son, est riche en fibres. Il est démontré que consommer régulièrement des aliments à base de blé complet réduit le risque de cancer du côlon car les fibres favorisent le transit intestinal.

Le pain fait grossir
FAUX
Le pain augmente la satiété et contient peu de lipides. De plus, il est constitué de sucres lents qui apportent de l’énergie tout au long de sa digestion et aident à tenir jusqu’au repas suivant. C’est donc un aliment sain, particulièrement s’il est fabriqué à partir de farine complète. Cette mauvaise réputation du pain est sans doute due au beurre, à la confiture, au fromage ou à la pâte à tartiner chocolatée dont il est souvent agrémenté !

Le pain est le féculent le plus consommé en France
VRAI
Chaque Français en mange près de 50 kg par an, même si la tendance consommation est à la baisse.

La biscotte est moins calorique que le pain
FAUX
La biscotte correspond à du pain de mie cuit deux fois, d’où son nom tiré de l’italien « bis cotta ». Elle est fabriquée à partir de farine, levure, eau et sel, comme le pain, mais on y ajoute du sucre, des graisses végétales, des émulsifiants et éventuellement d’autres ingrédients (lait en poudre, son, vitamines…). Elle contient aussi moins d’eau que le pain. Elle est donc plus calorique !

On peut être allergique au pain
VRAI
Il existe une allergie au blé, mais il s’agit le plus souvent d’une intolérance au gluten, la principale protéine du blé et d’autres céréales. Cette maladie auto-immune entraîne une inflammation de l’intestin grêle et par conséquent des difficultés lors de la digestion et de l’absorption des nutriments. L’intolérance au gluten est héréditaire et se déclare généralement entre 2 mois et 6 ans, ou plus tard entre 20 et 40 ans.

Si on veut manger du bon pain, mieux vaut le faire soi-même
VRAI et FAUX
Tout dépend de la façon dont vous faites votre pain ! Si vous réalisez vous-même votre mélange, vous pourrez choisir une farine complète et modérer l’ajout de sel pour obtenir un pain avec de bonnes qualités gustatives et nutritionnelles. En revanche, méfiez-vous des mélanges pré-dosés pour machines à pain qui contiennent parfois des additifs, des matières grasses, du sucre et autant de sel (voire plus !) que les pains des boulangeries pour un résultat proche du pain de mie industriel !

Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*