L’activité physique pendant la grossesse

Mis à jour le 16/03/2017 par Bérangère Barataud

La grossesse est propice aux changements, tant sur le point physique que psychologique. Pour une grossesse sereine, il est important d’adopter un mode de vie sain qui passe par une alimentation équilibrée, mais aussi une activité physique régulière. Elle présente de nombreux avantages pour la mère et le fœtus. Mais quelles activités physiques pratiquer ? Et à quel rythme ? Suivez nos conseils…

femme_enceinte_sport_190732922

Quels sont les bénéfices santé de l’activité physique pendant la grossesse ?

Pratiquée au quotidien, l’activité physique entraîne de nombreux bénéfices santé sur notre organisme.
Cela est vrai aussi pendant la grossesse. L’activité physique permet :

  • d’améliorer l’image de soi ;
  • de diminuer la fatigue et l’anxiété ;
  • de limiter la rétention d’eau ;
  • d’améliorer l’oxygénation du placenta ;
  • de mieux vivre les changements corporels liés à la grossesse ;
  • de diminuer les symptômes veineux et les pathologies vasculaires ;
  • de limiter la prise de poids ;
  • de prévenir le diabète gestationnel ;
  • de mieux aborder l’accouchement et le post-partum.

A quel rythme doit-on pratiquer ?

Pratiquez une activité physique d’intensité modérée et régulière, à raison de 3 à 4 fois par semaine durant 30 minutes. Néanmoins, lors du dernier trimestre, la fatigue s’installant, mieux vaut d’abord écouter son corps.

Pour évaluer l’intensité de votre activité physique et être certaine de la pratiquer dans de bonnes conditions, vous pouvez vous munir d’un cardiofréquencemètre. L’intensité de l’exercice ne doit pas dépasser 70 % de la fréquence cardiaque maximale. Vous pouvez aussi recourir au « test de la parole », c’est-à-dire être capable de parler lors de la pratique de l’activité physique sans être particulièrement essoufflée.

Pour les femmes qui ne faisaient pas d’exercice avant d’être enceinte, commencez par 15 minutes d’exercice trois fois par semaine, pour augmenter jusqu’à 30 minutes 3 à 4 fois par semaine.

Quelles activités physiques pratiquer ?

Avant de débuter une activité physique, consultez votre obstétricien ou votre médecin. Si aucune contre-indication n’est retenue, vous pourrez la pratiquer sans crainte !

Les activités à favoriser :

Avant, pendant et après l’effort physique, pensez à vous hydrater, mais aussi à effectuer des périodes d’échauffement et d’étirement.

Bon à savoir

Les exercices de gymnastique en position allongée sont déconseillés à partir du quatrième mois de grossesse pour éviter la compression de la veine cave par le bébé.

Les activités à éviter :

Les activités déconseillées sont celles qui engendrent un risque de perte d’équilibre ou de choc.

  • les sports de contact ou de combat (handball, basket, judo, boxe…) ;
  • le ski ;
  • le ski nautique ;
  • l’équitation ;
  • la plongée sous-marine ;
  • la gymnastique artistique ou rythmique et sportive ;
  • les randonnées au-delà de 1 800 m.

Bon à savoir

Les personnes pratiquant régulièrement la course à pied avant leur grossesse peuvent continuer à en faire jusqu’au quatrième ou cinquième mois de la grossesse, mais uniquement sur un terrain souple avec des chaussures adaptées. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin.

N’oubliez pas l’essentiel, une bonne activité physique est une activité dans laquelle on prend avant tout du plaisir !

Alexie Colson

Par Alexie Colson

Rédactrice nutrition et santé
Chargée de prévention en santé, adepte du body attack et surtout experte en salades composées !

Tous les articles de Alexie
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*