L’activité physique : une aide précieuse pour votre sevrage tabagique !

Mis à jour le 16/02/2018 par Bérangère Barataud

L’arrêt du tabac est une période idéale pour reprendre une ou plusieurs activités physiques. Elles vous aideront à améliorer vos capacités respiratoires, mais également à réguler votre poids et votre humeur ! Comme toute reprise de sport, celle-ci doit se faire en douceur pour éviter les blessures et ne pas vous décourager. Êtes-vous prêt pour une course au bien-être ? D'autant plus qu'elle favorise le sevrage tabagique...

sevrage tabagique

Les bénéfices d’une activité physique après l’arrêt du tabac

Lors d’un sevrage tabagique, nombre de personnes s’inquiètent quant au poids qu’elles vont prendre. En réalité, l’arrêt du tabac ne fait pas grossir ! C’est la compensation du manque du tabac par une alimentation déséquilibrée qui implique une prise de poids. La pratique d’une activité physique régulière dès l’arrêt du tabac permet de se dépenser et de brûler les calories d’une éventuelle compensation alimentaire. Elle permet également de récupérer une bonne forme physique… mais aussi mentale !

D’autre part, la reprise d’un sport est un facteur de motivation pour lutter contre l’envie de fumer ! Rapidement, les capacités pulmonaires, cardiaques, physiques et de récupération s’améliorent et l’ex-fumeur conserve plus facilement sa motivation d’une nouvelle vie sans tabac.

A savoir aussi que la nicotine a un effet laxatif : elle favorise le transit intestinal. Si le sevrage tabagique peut alors entraîner une constipation, la pratique d’une activité physique régulière permet de retrouver rapidement un transit intestinal « normal ».

Pour une reprise sportive en douceur

Commencez par des activités douces (marche, natation, danse, vélo en terrain plat et non accidenté), puis par des activités d’endurance telles que la course à pied ou le roller. Si vous êtes âgé de plus de 40 ans et avez beaucoup fumé auparavant, prenez conseil auprès de votre médecin traitant avant toute reprise sportive.

Ce qu’il se passe après la dernière cigarette…

Dès les premiers instants suivant l’arrêt du tabac, votre corps réagit positivement ! De semaines en semaines, de mois en mois, d’années en années, il se renforce et retrouve la santé !
Arrêt + 20 minutes : votre tension artérielle redevient normale, votre pouls ralentit, votre circulation sanguine s’améliore. Les premiers effets ? Vos mains et pieds sont déjà moins froids.
Arrêt + 8 heures : la quantité de monoxyde de carbone (CO) dans votre sang diminue de moitié et l’oxygénation des cellules redevient normale.
Arrêt + 24 heures : le risque d’infarctus du myocarde (accident cardiovasculaire) commence à diminuer. Vos poumons éliminent les résidus de fumée et votre corps ne contient plus de nicotine.
Arrêt + 2 à 4 jours : les bronches commencent à se relâcher et la respiration devient plus facile, vous vous sentez plus énergique.
Arrêt + 2 semaines à 3 mois : votre circulation sanguine et votre fonctionnement pulmonaire s’améliorent.
Arrêt de 1 à 9 mois : les cils bronchiques repoussent et vous vous sentez de moins en moins essoufflé.
Arrêt + 1 an : votre risque d’infarctus du myocarde est diminué de moitié et votre risque d’accident vasculaire cérébral équivaut à celui d’un non fumeur.
Arrêt + 5 ans : votre risque de mourir d’un cancer du poumon est réduit de moitié.
Arrêt de 10 à 15 ans : votre espérance de vie redevient identique à celle d’une personne n’ayant jamais fumé.

Géraldine Colleu

Rédigé le 12 décembre 2014

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine Colleu
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*