La PrEP, un traitement préventif contre le virus du sida

Mis à jour le 21/08/2018 par Bérangère Barataud

Saviez-vous que le préservatif n’est pas le seul traitement préventif pour se protéger du VIH ? Contre le virus du sida, qui touche près de 37 millions de personnes dans le monde, il existe aussi la PrEp (Prophylaxie Pré-Exposition), un moyen efficace qui mérite d’être connu…

Consultation PrEP

La PrEP, qu’est-ce que c’est ?

La PrEP (Prophylaxie Pré-Exposition) est une stratégie de prévention qui protège contre le VIH, le virus du sida. Concrètement, il s’agit de prendre un médicament, le Truvada® (ou l’un de ses génériques), qui contient deux antirétroviraux empêchant la multiplication du virus et donc l’infection des cellules.

Outre les recherches menées à l’étranger (Etats-Unis, Royaume-Uni…), l’étude « ANRS Prévenir », conduite en Ile-de-France en 2017 et 2018, et coordonnée par l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris), confirme l’efficacité et la bonne tolérance de la PrEP.

Attention, la PrEP protège contre le VIH, mais ne protège pas contre les autres IST (chlamydiae, gonorrhées, syphilis…) ou les hépatites. Seul le préservatif permet une telle protection.

Qui peut en bénéficier ?

La PrEP s’adresse aux personnes de plus de 18 ans, non infectées par le VIH et qui n’ont pas systématiquement recours au préservatif lors de rapports sexuels. Ces personnes présentent en même temps un risque élevé de contracter le VIH (par exemple les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes, les personnes transgenres…).

La PrEP en pratique

Pour bénéficier de ce traitement, il est indispensable de prendre un premier rendez-vous à l’hôpital, dans un service spécialisé de prise en charge du VIH, ou dans un Cegidd (Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic).

Consultez la carte des consultations PrEP pour trouver un professionnel près de chez vous.

La consultation permet au médecin d’évaluer, en fonction du dossier médical du patient et de son mode de vie, si la PrEP est bien indiquée pour lui.
Si c’est le cas, le traitement est délivré sur ordonnance et pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie. Il peut être pris en continu (un comprimé par jour) ou de manière ponctuelle. Le schéma de prise est choisi en concertation avec le médecin.

A savoir : la PrEP nécessite un suivi médical avec des examens biologiques réguliers, au moins tous les 3 mois.

Plus d’informations sur le site Sida Info Service
0800 840 800 (appel anonyme et gratuit 24h/24, 7j/7)

Bérangère Barataud

Par Bérangère Barataud

Férue de presse scientifique et d'infos santé, mais surtout maman poule !

Tous les articles de Bérangère Barataud
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*