Dossier

La nutrition, votre alliée pour une meilleure régulation du corps

Mis à jour le 22/08/2014 par Marine Drouin

Cet article fait partie du dossier : Bien vivre en horaires décalés

Voir le sommaire du dossier

Des repas équilibrés et réguliers aident à compenser les décalages.

HD_nutrition_web_149749553

A quelles heures vaut-il mieux que je mange ?

Chaque situation de travail en horaires décalés est différente. Il est important que vous adaptiez à votre propre cas les grandes règles nutritionnelles. Pour cela, reposez-vous sur les principes suivants : certaines familles d’aliments favorisent l’activité et d’autres le sommeil. Par exemple, un plat solide de viande ou de poisson sera idéal avant une phase de travail. Au contraire, pâtes et soupes seront meilleures avant l’endormissement. Pensez toujours aux fruits et légumes à chaque repas : ils sont des alliés essentiels de l’équilibre alimentaire.

En horaires décalés, je perds mes repères. Quels conseils me donnez-vous ?

C’est normal. Tandis que votre famille continue de suivre des horaires classiques pour ses repas, vous-même devez manger en décalé. Pour autant, faire votre propre emploi du temps nutritionnel est important : cela aide à maintenir les mécanismes synchroniseurs de votre corps en bon état et participe à une meilleure récupération à la fois physique et morale.

Est-il bon de fractionner ses repas selon des horaires décalés ?

La plupart des travailleurs de nuit fractionnent le dîner, ce qui correspond pour leur métabolisme au déjeuner. Une prise alimentaire 1 heure avant le travail complétée d’une collation « renforcée » (sandwich, salade composée…) en milieu de nuit est tout à fait possible à une condition : veiller à respecter son équilibre nutritionnel global.

La collation du salarié en horaires décalés ne doit surtout pas devenir un « quatrième » repas. Le meilleur moyen de réguler la faim n’est pas de céder à la « pulsion immédiate » mais de créer un équilibre alimentaire régulier tout au long de la journée. Même avec une vie en horaires décalés, les 3 repas par jour restent votre meilleur allié pour retrouver votre équilibre.

Nos conseils

Respectez 3 repas par jour. Pour les caler dans votre emploi du temps, vous pouvez suivre le principe suivant :
• Un petit déjeuner complet, avec laitage et salade de fruits.
• Un repas avant le travail : privilégier les aliments favorisant l’activité, c’est-à-dire les protéines (viandes, poissons, œufs, légumes secs…).
• Un repas après le travail : plus léger, celui-ci favorisera les aliments à digestion lente, plus riches en glucides (féculents, soupes…).

Les collations et les excitants ?

En milieu de nuit ou de matinée selon vos horaires, la tentation est grande de prendre une collation.

Oui  : pour un petit café. Non : pour plusieurs tout au long de la période travaillée.

Oui : pour une pomme ou des fruits secs. Non : pour des barres chocolatées.

Oui : pour un en-cas très léger. Non : pour un repas de substitution qui se surajoute à votre journée.

3 sur 9
%postcontent%
Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*