Hammam ou sauna, accordez-vous un moment de détente au chaud !

Mis à jour le 04/01/2016 par Bérangère Barataud

Orientaux ou scandinaves, les bains de chaleur ont de nombreux bienfaits à nous prodiguer si l’on respecte quelques précautions. Alors chaleur humide ou chaleur sèche, faites votre choix et relaxez-vous…

hammam_sauna_59985247_web

Hammam, la chaleur humide

Le hammam trouve ses origines dans les thermes romains et s’est développé au Maghreb et au Moyen-Orient. Aujourd’hui, le hammam est aussi répandu en Europe, notamment grâce à la mode des spas.
Le hammam se compose traditionnellement de trois salles : l’une à 30°C dévolue au repos, une autre à 40°C consacrée à la toilette et une troisième chauffée à 50°C à 100 % d’humidité, le hammam à proprement parler.

Comment se passe une séance ?

Commencez par prendre une douche tiède et pénétrez dans la pièce la plus chaude. S’il y a plusieurs niveaux, sachez que la chaleur sera plus intense en haut. Restez une dizaine de minutes, puis passez dans la salle à 40°C. Profitez de la dilatation des pores de votre peau pour la nettoyer en profondeur à l’aide de savon noir (un mélange d’huile d’olive, d’olives noires broyées et de potasse), puis passez au gommage pour éliminer les peaux mortes. Retournez une dizaine de minutes dans le bain à vapeur, puis vous pourrez passer à la salle de repos. Profitez-en pour vous faire masser et vous relaxer en savourant un thé à la menthe !

Les bienfaits du hammam

La chaleur du hammam est propice au relâchement musculaire, excellent pour les courbatures et autres crispations hivernales ! Elle permet également d’activer la circulation sanguine et lymphatique, de dilater les pores pour un nettoyage en profondeur de la peau et l’élimination des toxines, et enfin favorise le sommeil.
Les vapeurs du hammam agissent aussi favorablement sur le rhume et certaines maladies respiratoires : asthme, bronchites, allergies grâce aux essences d’eucalyptus apaisantes et décongestionnantes pour les bronches qui sont souvent utilisées.

Les précautions à prendre

  • Si la chaleur du hammam devient difficilement supportable, sortez de la pièce et rafraichissez-vous sous une douche fraîche.
  • Veillez à porter un maillot de bain et des sandales en plastique car les surfaces et sols humides sont propices au développement des bactéries.
  • Après une séance de hammam, pensez à boire pour réhydrater votre corps.

Nos conseils

Le hammam est déconseillé aux personnes souffrant de problèmes dermatologiques, circulatoires, cardiaques et rénaux, ainsi qu’aux femmes enceintes. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Sauna, la chaleur sèche

Le sauna est originaire des pays scandinaves. Il est constitué d’une pièce en pin avec des bancs parfois à différentes hauteurs. La chaleur provient de pierres volcaniques chauffées, un seau d’eau est à disposition pour humidifier les pierres et donc l’atmosphère. La chaleur du sauna se situe entre 80 et 100°C pour 3 à 20 % d’humidité.
En Finlande, le sauna est un art de vivre et il est courant de s’y retrouver en famille ou entre amis, voire d’y organiser des rendez-vous d’affaire !

Comment se passe une séance ?

Commencez par prendre une douche tiède et séchez-vous. Pénétrez dans le sauna et installez-vous si possible à un niveau inférieur. N’hésitez pas à verser de l’eau sur les pierres aussi souvent que vous en ressentez le besoin. Après 5 à 10 minutes, sortez pour prendre une douche tiède en commençant par les pieds. Patientez ensuite 5 minutes avant de retourner dans le sauna. Installez-vous cette fois-ci à un niveau supérieur et restez 10 minutes maximum. Terminez la séance par une douche tiède à froide pour activer la circulation sanguine (ou roulez-vous dans la neige comme font les Finlandais !). Accordez-vous ensuite un quart d’heure de repos absolu et pensez à hydrater votre peau avec une crème.

Les bienfaits du sauna

Comme au hammam, la chaleur détend les muscles pour soulager courbatures et arthrose. La sudation importante permet d’éliminer les toxines et de nettoyer la peau en profondeur. Les changements brutaux de température entre le sauna et les douches froides provoquent un effet de vasodilatation/vasoconstriction bénéfique pour le cœur et la circulation sanguine, comme pour la peau.

Les précautions à prendre :

  • Ne consommez pas d’alcool ou d’autres produits stupéfiants avant de faire un sauna.
  • Ne prévoyez pas de séance de sauna dans les deux heures suivant un repas.
  • Si vous vous sentez mal, sortez du sauna. Il est préférable de faire plusieurs passages courts dans le sauna qu’un long.

Nos conseils

La pratique du sauna soit déconseillée aux personnes souffrant d’hypertension artérielle, de troubles cardiaques, d’insuffisances veineuses, de maladies de peau, de problèmes rénaux, de diabète et d’épilepsie, ainsi qu’aux femmes enceintes. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

La rédaction n’a pas trouvé de sources officielles au sujet des contre-indications au hammam et au sauna. Nous vous recommandons de consulter votre médecin.

Les tarifs moyens

Le prix d’une séance peut varier de 15 € à plus de 100 € en fonction de la formule choisie.
Si vous souhaitez simplement accéder aux cabines et profiter de la chaleur et des douches, comptez entre 15 € et 20 € par personne pour une heure environ.
Pour rendre la séance encore plus efficace, des soins tels qu’un massage ou un gommage peuvent vous être proposés. Dans ce cas, comptez plutôt entre 50 et 100 € en fonction des établissements.

Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*