Gare aux coups de soleil !

Mis à jour le 17/07/2017 par Bérangère Barataud

L’été est arrivé et, vacances ou pas, nous souhaitons tous profiter du soleil. Mais s’exposer de manière prolongée peut avoir de sérieuses conséquences sur notre santé, et les coups de soleil sont un des signes d’abus de soleil qui ne trompent pas ! Qu’est-ce qu’un coup de soleil ? Comment le soigner ? Et surtout, comment l’éviter ? On vous guide...

Coup de soleil

Qu’est-ce qu’un coup de soleil ?

Le soleil émet des rayonnements composés d’ultraviolets A et B, qui ne sont pas anodins pour notre peau :

  • Les UVA pénètrent profondément dans la peau et accélèrent son vieillissement (ce qui accentue l’apparition et le développement de rides et de taches brunes). Ce sont ces UV qui favorisent l’apparition de cancers de la peau.
  • Les UVB stimulent la production de mélanine (pigments donnant le teint hâlé) au niveau de l’épiderme. Ce sont eux qui brûlent la peau et sont responsables des coups de soleil.

Le coup de soleil est une brûlure locale de la peau, d’étendue et de degré variables, due à une exposition prolongée et/ou intense aux rayons UV (artificiels comme naturels). Il se manifeste par des rougeurs douloureuses. Si les couches profondes de la peau sont touchées, il y a alors brûlure au second degré et des cloques se forment.

A partir de combien de temps d’exposition au soleil peut-on attraper un coup de soleil ?

Le temps d’exposition est différent pour chacun d’entre nous. Chaque type de peau peut recevoir une certaine quantité d’UV sans entraîner de brûlure. Le phototype correspond à la sensibilité de la peau au soleil. Il permet de classer les individus selon la réaction de leur peau lors d’une exposition solaire. Il existe 6 phototypes différents, qui dépendent de la couleur de la peau et des cheveux.
Le temps pendant lequel nous pouvons nous exposer dépend de notre phototype, mais également de l’intensité des UV, qui est liée à l’horaire d’exposition : plus le soleil est haut dans le ciel, plus les rayons UV sont dangereux.

PhototypeCaractéristiquesBronzageCoups de soleil
Type 1Peau claire, cheveux roux, nombreuses taches de rousseurJamaisToujours
Type 2Peau claire, cheveux blonds, peu de taches de rousseurLégerToujours
Type 3Peau claire, cheveux châtains, pas de tache de rousseurSous forme de hâle clairFréquent
Type 4Peau mate, cheveux brunsFacile et foncéRarement
Type 5Peau mate, cheveux très brunsTrès foncéExceptionnel
Type 6Peau et cheveux noirsNoirJamais


Attention ! Une surexposition aux rayons UV entraîne un vieillissement cutané prématuré et d’autres conséquences qui peuvent être plus graves.

Nos conseils

Pour vous protéger des coups de soleil :

  • Évitez les expositions lorsque le soleil est au plus haut dans le ciel (entre 12h et 16h), c’est le créneau durant lequel il y a le plus d’UV.
  • La crème solaire est un filtre indispensable aux rayons du soleil, même si elle ne permet pas de filtrer 100 % des rayons UV (la notion d’ « écran total » n’existe plus). Pour protéger au mieux votre peau, une crème doit avoir un indice de protection (IP) d’au moins 25, et être appliquée toutes les 2 heures et renouvelée après la baignade. Même bronzé, continuez à vous protéger !
  • En complément de la crème solaire, n’hésitez pas à vous protéger grâce à des vêtements couvrants et un chapeau.
  • Protégez particulièrement les bébés et les enfants, qui sont plus sensibles.
  • Les UV ne chauffent pas, pensez donc à vous protéger même lorsqu’il y a du vent ou des nuages, et surtout à la montagne ou en bord de mer, d’autant plus que la réverbération des rayons sur des surfaces claires et brillantes comme la neige et l’eau augmentent fortement la quantité d’UV reçue par la peau et les yeux.
  • Évitez les UV artificiels, qui augmentent les risques de cancer dès la première séance et accélèrent le vieillissement de la peau.
  • Adoptez des lunettes de soleil avec un indice de protection 3 ou 4, et portant le sigle CE.
  • Buvez de l’eau régulièrement.

Comment soigner les coups de soleil ?

Si vous vous êtes fait piéger par le soleil, voici quelques conseils à suivre :

  • Pour calmer la douleur, appliquez très généreusement une crème hydratante qui va permettre de vous soulager ;
  • Ne vous ré-exposez pas au soleil avant une guérison complète, c’est-à-dire avant que la douleur et les rougeurs aient totalement disparu. Par ailleurs, aucun coup de soleil n’est anodin. Un coup de soleil important ou la répétition de plusieurs coups de soleil plus « légers » augmentent fortement le risque de cancer de la peau.

Plus la surface de la brûlure est importante, plus elle a de conséquences sur l’organisme.

N’hésitez pas à consulter votre médecin :

  • Si la brûlure couvre plus de 10 % de la surface du corps (ce qui correspond approximativement à la surface d’un membre supérieur) ou si elle touche des zones sensibles ou fragiles, comme le visage, les mains ou les organes génitaux ;
  • Si la brûlure génère des cloques de plus de 3 cm sur 3 cm ;
  • Si vous vous sentez déshydraté (forte fièvre, maux de tête, vomissements, malaise, etc.) ;
  • Et pour toute question relative aux coups de soleil.
Sophie NIKLASZEWSKI

Par Sophie Niklaszewski

Rédactrice nutrition et santé
Ingénieur en alimentation et santé, accro au chocolat et toujours la banane !

Tous les articles de Sophie
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*