Le fluor pour prévenir les caries dentaires

Mis à jour le 15/07/2015 par Bérangère Barataud

Dans notre organisme, le fluor est contenu en petite quantité (environ 2 g au total) mais joue un rôle essentiel pour la préservation de notre capital dentaire ! Quel est l’apport journalier recommandé en fluor ? Quelles sont les conséquences d’une carence ou d’un excès de fluor ? Dans quels aliments en trouve-t-on ? Comment le fluor prévient-il la formation de la carie dentaire ? Le plein de conseils… pour ne pas avoir la dent creuse !

fluor_caries_39697684_web

Quel est le rôle du fluor ?

Le fluor est un oligo-élément bénéfique en petite quantité pour notre corps, mais toxique à plus forte dose. Il est essentiellement stocké dans les os et les dents. Il permet en effet la croissance des dents, ainsi que l’entretien de l’émail dentaire, indispensable pour lutter contre l’apparition des caries. Combiné au calcium et au phosphore, le fluor rend les dents moins sensibles aux attaques acides des aliments, aux bactéries et favorise la reminéralisation de l’émail.

Quel est l’apport de fluor recommandé ?

Tranche d’âgeQuantité quotidienne recommandée
Enfant de 1 à 3 ans0,5 mg
Enfant de 4 à 6 ans0,8 mg
Enfant de 6 à 9 ans1,2 mg
Enfant de 10 à 12 ans1,5 mg
Adolescent de 13 à 19 ans2 mg
Hommes adultes (tout âge)2,5 mg
Femmes adultes (tout âge, enceintes, allaitantes)2 mg

Le fluor, pour prévenir la formation de la carie dentaire

Pendant la période de formation des dents, le fluor peut être apporté en supplément de l’alimentation. C’est le dentiste qui prescrira ou non cette supplémentation à l’enfant pour prévenir le risque de carie. Le dentifrice est aussi un bon moyen d’apporter à l’organisme du fluor, directement sur les dents ! La mesure la plus efficace pour prévenir le risque de carie reste en effet le brossage des dents au minimum 2 fois par jour à l’aide d’un dentifrice dont la teneur en fluor est adaptée à l’âge.

  • Entre 2 et 3 ans : utilisez un dentifrice dont la teneur en fluor est de 250-600 ppm et appliquez une quantité similaire à la taille d’un petit pois.
  • A partir de 3 ans : optez pour un dentifrice dont la teneur en fluor est de 500-1000 ppm.
  • A partir de 6 ans : choisissez un dentifrice dont la teneur en fluor est de 1000 ppm.
  • A partir de 10 ans, pour les enfants à fort risque de carie : les dentistes peuvent préconiser un dentifrice plus fortement dosé en fluor.

Tout brossage de dents d’un enfant de moins de 6 ans doit être réalisé sous surveillance d’un adulte. Cela permet de vérifier la qualité du brossage et sa durée.

Les carences et risques d’un excès de fluor

En trop faible quantité, le fluor ne joue pas son rôle protecteur des dents et le risque de survenue de carie augmente.
Au contraire, un excès de fluor peut être délétère. A fortes doses (plusieurs centaines de mg), le fluor peut provoquer des vomissements, diarrhées, douleurs abdominales, convulsions…
Au niveau dentaire, un excès de fluor peut se traduire par une fluorose dentaire : des taches apparaissent alors sur les dents. Il s’agit d’une maladie provoquée par une consommation excessive de fluor pendant une longue période (plusieurs mois ou années). Elle touche principalement les habitants des pays du Maghreb où l’eau est riche en fluor.

Les meilleures sources alimentaires en fluor

Le fluor se trouve peu dans l’alimentation. C’est pourquoi le brossage des dents est essentiel pour en apporter à l’organisme.
Les principales sources alimentaires contenant du fluor sont :

  • Les eaux en bouteille : l’eau de distribution publique contient au maximum 1,5 mg de fluor par litre. Les eaux de bouteille, quant à elles, en contiennent en quantité variable de 0,1 mg à 8,9 mg.
  • Le sel fluoré : le sel étant un aliment très largement consommé, c’est un bon support pour le fluor. Son utilisation peut être faite dans les cantines scolaires et à la maison, mais il n’entre jamais dans la composition des aliments de l’industrie agro-alimentaire.
  • Le thé, les dattes, les produits de la mer : tous en contiennent, mais pas à l’état naturel. Ils le captent dans leur environnement. Cependant, leurs teneurs en fluor restent très faibles pour aider à la prévention de la carie dentaire.

Bon à savoir


La préparation des biberons pour bébés et jeunes enfants doit être faite avec une eau dont la teneur en fluor est inférieure à 0,5 mg par litre (0,3 mg par litre si l’enfant a une supplémentation médicamenteuse en fluor). Prenez le temps de lire les étiquettes et rechercher la mention « convient pour la préparation des aliments des nourrissons ».

Sources :

Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*