Dossier

Activité physique : finies les mauvaises excuses, vous avez de bonnes raisons de bouger !

Mis à jour le 25/11/2016 par Bérangère Barataud

Cet article fait partie du dossier : Pourquoi et comment faire de l'activité physique ?

Voir le sommaire du dossier

Vous avouez rencontrer des freins dans la pratique d’une activité physique ? Dans la plupart des cas, vous pouvez surmonter tous les obstacles ! On vous aide...

Excuses_activite_physique_208700977(1)_web

« Je rentre tard le soir, je n’ai pas le temps »

La pratique d’une activité physique peut s’intégrer facilement dans vos activités de la vie quotidienne. Il suffit de modifier quelques habitudes : préférer les escaliers à l’ascenseur, préférer une partie de foot plutôt qu’une partie sur la console pour jouer avec les enfants, bricoler ou jardiner, regarder la télé en pédalant sur un vélo d’appartement, marcher pendant l’heure du déjeuner, prévoir votre séance de sport en même temps que celle de vos enfants… Profitez des périodes hors du temps de travail : période du déjeuner, le week-end…

« Je n’ai pas beaucoup d’argent pour pratiquer une activité physique »

Certaines activités physiques sont accessibles gratuitement ou avec peu de matériel : randonnée, marche à pied, jogging, natation. Certaines mairies et associations proposent également des activités dont les prix sont fixés selon les revenus. Renseignez-vous dans votre ville !

« Je n’ai pas assez de volonté pour persévérer »

Identifiez avant tout ce qui vous motive dans la pratique, vous aurez plus de facilité à persévérer. Pensez également à vous inscrire ou à pratiquer avec un proche, vous vous motiverez et vous encouragerez mutuellement ! L’accompagnement par un professionnel peut également être un bon moyen dans cette perspective.

« J’ai des problèmes de santé, je ne peux pas pratiquer une activité physique »

Certains problèmes de santé peuvent entraîner des contre-indications à la pratique de certaines activités physiques. Cependant il est souvent possible de pratiquer des activités physiques adaptées à vos capacités et limites. Il est nécessaire pour cela de prendre conseil auprès de votre médecin et éventuellement de vous faire accompagner par un professionnel.

« Je ne dispose pas d’un espace où pratiquer une activité physique »

Il est très facile de pratiquer une activité physique sans bénéficier d’infrastructures sportives. Vous pouvez faire du sport dans la rue, dans un parc, dans la forêt, dans votre jardin ou même à votre domicile !

« Je n’ai jamais pratiqué d’activité physique, il est trop tard pour m’y mettre »

Il n’est jamais trop tard pour pratiquer ! Il est important de démarrer par des temps courts et des intensités faibles pour laisser le temps à votre organisme de s’adapter à l’effort fourni. Avec le temps, vous pourrez progressivement augmenter les durées d’effort et leur intensité si vous vous en sentez capable.

« Je fume et je n’ai pas de souffle… »

Le tabac provoque des risques multiples pour votre santé : cancer, problèmes cardiovasculaires, asthme, allergies… Le tabac diminue également vos capacités respiratoires. Il est conseillé d’arrêter de fumer pour préserver votre santé. Suite à cela, pratiquez des activités à durée limitée et d’intensité progressive. Vous sentirez vite le souffle revenir et vous pourrez augmenter progressivement les durées et intensités ! De plus, la reprise d’un sport est également un facteur de motivation pour lutter contre l’envie de fumer, permet de se dépenser et de brûler les calories d’une éventuelle compensation alimentaire.

« Je trouve l’activité physique ennuyeuse »

Vous n’avez sans doute pas encore identifié une activité qui vous motive suffisamment. Il existe des activités et sports pour tous les goûts, n’hésitez pas à vous renseigner sur l’offre qui existe dans votre ville auprès de votre mairie. Parfois, varier les activités, trouver des personnes avec qui pratiquer, changer d’environnement peuvent vous aider à maintenir une motivation. Enfin, vous pouvez également établir une liste des bonnes raisons de faire une activité physique et la relire lors d’une petite baisse de motivation !

« J’ai peur du regard des autres »

Commencez par identifier des endroits à l’abri des regards (à domicile, en forêt…). Essayez de pratiquer avec des personnes en qui vous avez toute confiance et devant qui vous vous sentirez à l’aise. Vous verrez progressivement que vous reprendrez confiance en vous et vous arriverez petit à petit à vous montrer devant les autres.

« Je suis trop fatigué »

Identifiez les moments les plus propices pour vous : tôt le matin, le week-end… Réalisez des exercices de faibles intensités au départ, vous verrez progressivement que vous vous sentirez moins fatigué et vous aurez plus de facilité à pratiquer dans le temps.

3 sur 3
%postcontent%
Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*