Faire du sport quand il fait froid

Mis à jour le 29/12/2017 par Bérangère Barataud

En automne et en hiver, on a parfois du mal à se motiver pour faire du sport en extérieur. La raison ? Il fait (trop) froid ! Désormais, des vêtements bien adaptés aux basses températures peuvent vous aider à pratiquer votre sport extérieur favori sans avoir à vous soucier de la température. Quels vêtements choisir ? Comment couvrir au mieux les extrémités ? Que faire pendant et après l’effort ? Découvrez nos conseils pour ne pas être en froid avec votre pratique sportive !

sport

Sport en hiver : bien choisir ses vêtements

Pour faire du sport dans les meilleures conditions possibles quand il fait froid, il faut d’abord choisir une tenue adaptée. Elle doit vous procurer un certain confort tout en évitant l’effet « sauna » dû à un choix non judicieux des vêtements.

Pour bien vous couvrir le haut du corps, retenez la règle des « 3 couches » :

  • Un sous-vêtement : au plus près de la peau, il permet d’absorber l’humidité et d’évacuer la transpiration lors de l’effort physique. Choisissez-le en fibres synthétiques et non en coton. Un simple tee-shirt en coton reste humide ce qui vous procure une sensation désagréable de moiteur jusqu’à la fin de votre pratique sportive.
  • Un vêtement qui conserve la chaleur : ce vêtement a pour objectif de ne pas laisser votre corps se refroidir, surtout lorsqu’il fait très froid. Tout comme le sous-vêtement, choisissez un vêtement qui respire : pull polaire ou veste polaire. Il n’y a pas de différence entre la veste et le pull polaire, ils sont constitués des mêmes types de fibres. Évitez de porter un pull ou une veste en laine : les fibres de laine sont plus lourdes que les fibres polaires et moins respirantes.
  • Un vêtement imperméable : préférez les vêtements de sport adaptés à l’extérieur au coupe-vent classique non respirant et ne protégeant pas toujours bien de la pluie.

Pour le bas, optez pour un pantalon de jogging respirant ou un caleçon long.

Couvrir les extrémités : tête, doigts et pieds !

C’est par les extrémités de notre corps que la chaleur a tendance à s’évacuer, surtout par la tête. L’explication est toute simple : lorsqu’il fait très froid, le cerveau a tendance à se refroidir, et pour le maintenir à une température constante, le sang normalement présent dans les extrémités (doigts et orteils) est envoyé vers le cerveau. C’est pourquoi les extrémités se refroidissent.

  • Pour éviter d’avoir froid à la tête, n’oubliez pas le bonnet ! Choisissez-le en matière respirante et non en laine pour éviter qu’il ne soit trempé pendant toute la durée de votre effort physique.
  • Pour protéger vos mains, utilisez des gants de sport : ils sont très fins et respirants. Généralement, une paire de gants suffit, mais lorsqu’il fait très froid, vous pouvez glisser à l’intérieur une paire de gants en soie.
  • Enfin, pour protéger vos pieds, optez pour des chaussettes de sport, idéalement à bouclettes. Elles sont épaisses mais vous permettent d’avoir un certain confort par une bonne respiration des pieds. Que ce soit en été ou en hiver, ne pratiquez jamais de sport sans chaussettes. Vous risqueriez de vous blesser les orteils et les ongles, mais d’avoir des ampoules !

Ne négligez pas l’échauffement !

Une fois bien équipé, n’oubliez pas l’essentiel : vous échauffer ! L’échauffement est important quelle que soit la température extérieure. Il vous permet de prévenir les risques de blessures. Réalisez quelques étirements (cuisses, mollets, bras…) et trottinez quelques minutes avant de pratiquer votre sport. Par temps froid, l’échauffement doit être plus long car les muscles mettent plus longtemps à s’échauffer !
Durant l’effort, buvez ! Avec le froid, il arrive que l’on oublie de boire, le corps se retrouve alors en situation de déshydratation qui peut aller à l’encontre de votre performance.

Et après l’effort ?

De manière générale, il vous est conseillé par temps froid de terminer votre effort physique à proximité de votre domicile ou de votre club de sport. L’objectif est de ne pas être trop longtemps exposé au froid, au vent, à la pluie… et de pouvoir se changer rapidement. N’oubliez pas de vous étirer après l’effort. Cette phase de récupération permet un refroidissement progressif des muscles, limitant ainsi le risque de courbatures.
Si vous sentez quelques douleurs musculaires après l’effort, prenez un bain chaud. Il permettra de détendre vos muscles… et votre esprit !

La rédaction

Rédigé le 27 octobre 2014

Par La rédaction

Une équipe de passionnés à votre service.

Tous les articles de La rédaction
Votre avis nous intéresse

  1. KEHEYAN

    Je trouve cet article très bien. Je souhaiterais adhérer à MGC Prévention l’inscription est-elle gratuite ?
    Merci

    Répondre
    • Bérangère Barataud

      Bérangère Barataud

      Bonjour,
      Nous vous remercions pour votre message qui nous encourage à poursuivre nos efforts. Si vous souhaitez recevoir gratuitement nos informations de prévention santé, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter à partir de l’adresse suivante :
      http://www.mgc-prevention.fr/newsletter/
      A très bientôt sur notre site !

      Répondre
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*