Don de plasma ou de plaquettes… c’est possible !

Mis à jour le 02/04/2018 par Alexie Colson

En parallèle du don de sang, il est possible d’effectuer uniquement un don de plasma ou de plaquettes. Ces dons sont aussi importants que le don du sang. Pourquoi ces dons sont-ils aussi importants ? Comment se déroulent-ils ? Réponse…

don de plasma

Pourquoi donner son plasma et ses plaquettes ?

Être donneur de plasma, c’est permettre à des patients hémophiles, souffrant de troubles de la coagulation ou de déficit immunitaire grave d’être soignés. Lors d’un prélèvement de plasma, 90 % est destiné à la fabrication de médicaments dérivés du sang et les 10 % restants sont utilisés pour les transfusions.

Le plasma sanguin est la partie liquide du sang qui représente 55 % du volume sanguin. Il est composé majoritairement d’eau salée, de substances nutritives (glucides, lipides), de nombreuses protéines dont l’albumine qui joue un rôle essentiel dans l’organisme et de facteurs de coagulation. On retrouve en suspension les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes. Le plasma sert à transporter les cellules sanguines et les hormones à travers le corps.

Être donneur de plaquettes, c’est contribuer à soigner des patients atteints de leucémies, lymphomes, ou traités par radiothérapie, chimiothérapie. Ces patients sont généralement dits en aplasie, c’est-à-dire que leur organisme empêche la fabrication des cellules sanguines, dont les plaquettes. La transfusion régulière de plaquettes permet d’éviter le risque d’hémorragies chez ces malades.

Les plaquettes ou thrombocytes sont des constituants du sang, au même titre que les globules rouges et les globules blancs. Elles jouent un rôle essentiel dans la coagulation du sang afin de limiter un saignement lors d’une coupure, et plus particulièrement d’éviter tout saignement à l’intérieur du corps. Les plaquettes, comme tout autre constituant du sang, sont indispensables à la vie !

Les conditions pour être donneur de plasma et de plaquettes

  • Être âgé de 18 à 65 ans ;
  • Être reconnu apte au don par le personnel de l’EFS (Établissement français du sang) ;
  • Peser au moins 50 kg ;
  • Avoir un taux de plaquettes ou de plasma suffisant.

Bon à savoir

Les individus du groupe AB ne représentent que 4 % de la population et sont particulièrement recherchés pour leur plasma car ils sont « donneurs universels », c’est-à-dire que leur plasma peut être transfusé à tous les malades. Le groupe B- est également rare, il représente seulement 1 % de la population.
Pour le don de plaquettes, tous les groupes sont recherchés.
Pour le don du sang, les individus du groupe O- sont « donneurs universels ».

Où donner son plasma et/ou ses plaquettes ?

Vous pouvez donner dans un centre de collecte sur rendez-vous. Retrouvez toutes les adresses et coordonnées des collectes sur le site de l’EFS.

Comment se passe un don de plasma ou de plaquettes ?

Le don de plasma et de plaquettes est sécurisé à chaque étape, pour le donneur comme pour le receveur :

  • Lors de l’entretien pré-don, le médecin s’assure de l’aptitude du donneur ;
  • Le matériel de prélèvement (aiguille, tubes, poches) est stérile et à usage unique ;
  • Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant du donneur ;
  • Les prélèvements sont étiquetés pour une parfaite traçabilité et analyse. Si une anomalie est constatée, le donneur est averti par courrier ;
  • Enfin, un dernier contrôle est réalisé juste avant l’utilisation du produit sanguin pour vérifier la compatibilité entre donneur et receveur.

Don de plasma

Le don dure environ 60 minutes, mais prévoyez 1h30 entre le moment d’arrivée et de départ.
Le prélèvement s’effectue par aphérèse. Cette technique permet de prélever un seul composant sanguin, ici le plasma. Pour ce faire, le sang passe dans une centrifugeuse qui conserve le plasma et retourne au donneur les autres composants du sang (globules rouges, globules blancs et plaquettes).

Il faut respecter un délai de 2 semaines entre chaque don. Il est possible de donner son plasma 24 fois par an.

Don de plaquettes

Le don dure environ 90 minutes. Prévoyez en moyenne 2 heures entre l’arrivée et le départ.
Le prélèvement s’effectue par aphérèse. Cette technique permet d’obtenir 6 fois plus de plaquettes que lors d’un don de sang.

Il faut respecter un délai de 4 semaines entre chaque don. Il est possible de donner en moyenne 12 fois par an ses plaquettes.

Une personne en bonne santé récupère rapidement après un don de plasma ou de plaquettes.

Alexie Colson

Rédigé le 2 avril 2018

Par Alexie Colson

Chargée de prévention en santé, adepte du body attack et surtout experte en salades composées !

Tous les articles de Alexie Colson
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*