A la découverte de la natation

Mis à jour le 06/10/2014 par Sophie NIKLASZEWSKI

La natation est un sport qui se pratique aussi bien seul, qu’entre amis, en club ou en loisir. Que l’on cherche à entretenir son corps, apprendre à nager, peaufiner sa technique, travailler son endurance ou encore se détendre après une bonne journée de travail, chacun y trouve son compte. Alors pour se sentir comme un poisson dans l’eau, suivez le guide !

bienfaits_natation_199726448_web

La natation pour les petits…

En dessous de l’âge de 4 ans, les poumons de l’enfant ne sont pas suffisamment développés pour apprendre véritablement à nager. L’âge idéal pour démarrer la natation se situe autour de 6 ans. En effet, à cet âge, les capacités de mémorisation, de concentration et de coordination des mouvements sont suffisamment développées pour commencer l’apprentissage des différentes nages.

Nos conseils

Que l’apprentissage se fasse en groupe ou tout seul, il est dans tous les cas fortement conseillé de faire appel à un maître-nageur qui saura enseigner la bonne technique à votre enfant et corriger ses erreurs dès le début.

…et les grands

Il est possible de commencer la natation à n’importe quel âge (à partir de 6 ans) et ce quelque soit son niveau. De plus, la pratique peut se poursuivre durant des années. Il n’est pas rare de nos jours de voir des octogénaires pratiquer la natation. Dans tous les cas, que vous soyez débutant ou confirmé, il existe différentes manières de pratiquer la natation.
Privilégiez la natation en Club si :

  • Vous souhaitez apprendre à nager. La majorité des clubs disposent de groupes loisirs adaptés aux débutants. C’est un bon moyen de commencer et surtout d’aller à son rythme tout en progressant.
  • Vous souhaitez développer votre technique ou tester vos performances. Le programme élaboré par le maître-nageur vous permettra de peaufiner votre technique étape par étape et surtout de pouvoir évaluer vos progrès tout au long de l’année.
  • Vous avez peur d’abandonner ou de ne pas être suffisamment motivé pour vous y rendre seul. Le fait d’avoir un créneau horaire régulier, de retrouver les mêmes personnes chaque semaine et d’avoir un « coach » qui vous encourage vous motivera davantage que si vous y allez de votre côté.

Privilégiez la natation en loisir si :

  • Vous n’avez pas de créneau fixe pour vous rendre à la piscine. Si vous n’êtes disponible qu’un cours sur deux ou trois, il vous sera difficile de suivre le programme et vous risquez de vite être perdu surtout si vous débutez.
  • Vous préférez organiser vous-même votre séance. En club, on est généralement contraint de suivre les instructions du maître-nageur ce qui nous laisse moins libre dans le choix des exercices.

Les bienfaits de la natation

Que l’on soit jeune ou moins jeune, débutant ou confirmé, la natation est reconnue pour ses nombreux bienfaits sur :

  • Le système cardiovasculaire. La pratique régulière de la natation permet de renforcer la puissance et l’efficacité du cœur qui devient plus performant même au repos. Elle permet également d’augmenter la circulation du sang et de faire baisser la tension artérielle.
  • Les muscles. Ce sport très complet fait travailler presque tous les muscles du corps. La diversité des mouvements à effectuer combinée à l’effet résistant de l’eau contribue à rendre les muscles plus toniques ce qui soulage les os et réduit ainsi les douleurs articulaires.
  • Les problèmes de poids. La dépense calorique durant l’effort est assez importante en natation. En effet, trente minutes de natation régulière permettraient de brûler 200 à 350 calories. De plus, l’effet drainant de l’eau sur la peau a un effet direct pour lutter contre la cellulite. Ces effets positifs sur le poids permettent de réduire les risques de diabète de type 2.
  • Le moral. Comme de nombreux sports, la natation permet de couper avec le quotidien et se changer les idées. Mais le fait de s’immerger dans l’eau est d’autant plus apaisant et procure une véritable sensation de bien-être. C’est un bon moyen de lutter contre le stress et de laisser ses soucis au vestiaire.

Bon à savoir

Ce sport est particulièrement indiqué pour les personnes diabétiques, les personnes souffrant d’hypertension artérielle, d’arthrose, de mal de dos, du genou ou de surpoids.
Les contre-indications sont rares mais la pratique peut-être momentanément déconseillée à certaines personnes souffrant d’infections pulmonaires (asthme, bronchite), ORL (otite, sinusite), ou encore de poussées d’eczéma.
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*