A la découverte… du patin à glace !

Mis à jour le 22/12/2017 par Bérangère Barataud

Initialement utilisé comme moyen de locomotion et de chasse, le patin à glace est de nos jours un sport de loisir consistant à glisser sur des étendues d’eau gelée, le plus souvent des patinoires ! Dans ses premières versions, le patin à glace était constitué de peau de bête et d’un radius de bœuf ou de cheval en guise de lame. Aujourd’hui, il s’agit d’une chaussure et d’une lame en acier. Qui peut pratiquer le patin à glace ? Quel équipement porter ? Quels bénéfices santé peut-on en tirer ? Zoom sur le patin à glace…

patin à glace

Le patin à glace, pour qui ?

Le patin à glace peut être pratiqué dès l’âge de 6 ans.

Restrictions : la pratique du patin à glace est déconseillée aux femmes enceintes et aux personnes âgées de plus de 65 ans, en raison du risque de chute.

Précautions particulières :

  • Si vous portez des lunettes : préférez les lentilles de contact aux lunettes ou munissez-vous d’une paire de montures et verres incassables ;
  • Si vous portez un appareil dentaire type « bagues » : portez un protège-dents pour ne pas vous blesser les lèvres en cas de chute ;
  • Pour les asthmatiques : prévoyez votre traitement dans votre sac. Les froides températures de la patinoire peuvent entraîner quelques gênes respiratoires ;
  • Pour les diabétiques insulinodépendants : comme pour tout effort sportif, n’oubliez pas d’ajuster les doses d’insuline avant et après l’effort.

L’équipement

Lorsque le patin à glace est pratiqué en loisir, en famille ou entre amis, les patins sont loués ou prêtés par la patinoire. Mais si vous en faites régulièrement, il est préférable d’avoir vos propres patins. Le risque de blessures est moindre, les patins étant de meilleure qualité et parfaitement adaptés à vos pieds.
L’air étant particulièrement frais dans les patinoires, il est aussi conseillé de porter une tenue adaptée. Idéalement, choisissez des vêtements chauds, éliminant la sueur, vendus en magasins de sport. Et n’oubliez pas les gants pour protéger vos mains des gelures, et très utiles en cas de chute ! Pensez aussi au casque et aux protections (poignets, chevilles, genoux), surtout pour les enfants.

Attention : Il n’y a rien de plus sûr que la patinoire pour faire du patin à glace ! Glisser sur un lac gelé en hiver reste une pratique dangereuse. Si la glace n’est pas assez épaisse, elle peut se rompre sous l’effet de votre poids et entraîner de graves accidents (hypothermie, décès par noyade…).

Les bénéfices santé du patinage

Les bienfaits du patinage sur notre organisme sont nombreux. Cette activité permet notamment de :

  • Développer la concentration et la précision technique des gestes ;
  • Travailler l’équilibre et la perception de son environnement ;
  • Améliorer la puissance musculaire ;
  • Augmenter la capacité cardiovasculaire et la tolérance aux efforts longs.

Les autres sports de glisse

Une fois que vous savez bien glisser (et vous arrêter !), vous pouvez découvrir et expérimenter d’autres sports de glisse : le hockey sur glace, le patinage synchronisé, le patinage de vitesse, le patinage artistique, la danse sur glace…

La rédaction

Rédigé le 23 janvier 2015

Par La rédaction

Une équipe de passionnés à votre service.

Tous les articles de La rédaction
A lire aussi
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*