Comment pratiquer un auto-examen des seins ?

Mis à jour le 31/07/2015 par Bérangère Barataud

Octobre rose sensibilise les femmes au dépistage du cancer du sein et la pratique de l’auto-examen des seins entre dans ce cadre. Comment l'effectuer ? Quelles sont ses limites ? Et quels sont les signes qui doivent amener à consulter un médecin ? Suivez nos conseils…

Auto-examen des seins

Un geste de sensibilisation plus que de dépistage

Même si l’efficacité de l’auto-examen des seins pour le dépistage précoce du cancer du sein n’est pas scientifiquement démontrée, il reste pour les femmes un outil de sensibilisation et d’implication dans la prise en charge de la maladie. Réalisé régulièrement, il permet aux femmes de mieux connaître leur corps et d’être plus sensibles aux changements qui peuvent survenir.
En fonction de sa position dans le sein et de sa densité, le cancer du sein n’est visible à la mammographie qu’à partir d’une certaine taille. Ainsi, entre deux consultations, l’auto-examen peut permettre de détecter une boule, une petite déformation ou un écoulement. Prudence tout de même, toute anomalie n’est pas systématiquement liée à un cancer et doit être signalée à votre médecin ou gynécologue. Lui seul pourra juger si des examens complémentaires sont nécessaires.

Comment procéder à un auto-examen des seins ?

1 – Placez-vous face au miroir, torse nu. Observez votre poitrine à la recherche d’un écoulement de liquide ou de sang par le mamelon, de crevasses, fossettes, plis ou peau qui pèle…

shutterstock_61040227

2 – Levez le bras gauche en l’air. Avec le bout des trois doigts de la main droite (index, majeur, annulaire), palpez votre sein droit fermement, en partant de la partie externe, avec des petits mouvements circulaires. Recherchez une grosseur ou induration anormale sous la peau. Parcourez votre sein complètement, insistez en particulier sur la zone située entre le sein et l’aisselle, et palpez également l’aisselle.

shutterstock_61040143

3 – Abaissez votre bras gauche et pincez délicatement le mamelon. Si vous observez un écoulement ou toute autre anomalie, parlez-en à votre médecin.

shutterstock_61040152

4 – Reproduisez l’ensemble de ces gestes sur votre sein droit.

Il est conseillé d’effectuer un auto-examen, une fois par mois, après les règles.

Bon à savoir

Cet auto-examen des seins ne doit pas remplacer l’examen effectué par votre médecin ou votre gynécologue chaque année. Il ne vous exempte pas non plus de la mammographie. Sachez qu’entre 50 et 74 ans, vous bénéficiez tous les deux ans d’un dépistage gratuit du cancer du sein par mammographie. Parlez-en à votre médecin !

Plus d’infos :

Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*