Prendre soin de ses pieds en un tour de main !

Mis à jour le 08/04/2016 par Bérangère Barataud

Nos pieds comprennent 28 os, 30 articulations et font plusieurs milliers de pas par jour. Ils nous supportent toute la journée et pourtant nous ne leur accordons pas beaucoup d’attention ! Découvrez quelles sont les affections les plus fréquentes et comment maintenir orteils et voûte plantaire en pleine santé pour commencer la journée toujours du bon pied !

pieds_46029091_web

Les pieds et leurs petits maux

1 Français sur 5 souffre de maux de pieds qui nécessitent une consultation chez un podologue. Voici les affections les plus fréquentes :

  • Le cor est une accumulation de peau provoquée par le frottement des orteils contre la chaussure. Il est appelé « œil-de-perdrix » quand il se situe entre les orteils et « durillon » quand il est placé sous l’avant du pied.
  • Le pied d’athlète (ou intertrigo) est une infection de la peau due à un champignon. Elle entraîne démangeaisons, cloques, rougeurs. Elle ne touche pas que les sportifs !
  • La mycose unguéale (ou mycose de l’ongle) est un champignon qui s’attaque aux ongles.
  • La verrue plantaire est due à un virus et forme des petites bosses rugueuses dans l’épiderme.
  • L’ongle incarné s’enfonce dans la chair et provoque douleurs, rougeurs, gonflements et parfois l’infection de l’orteil.
  • L’hyperhidrose est une transpiration excessive qui peut entraîner une macération entre les orteils, des fissures douloureuses et des mycoses.
  • L’hallux valgus (ou oignon) se caractérise par une déformation du gros orteil qui dévie vers l’orteil voisin et provoque ainsi une inflammation de la tête métatarsienne (os du pied en contact avec la chaussure), plus ou moins douloureuse selon les personnes. C’est une affection qui touche essentiellement les femmes.
  • Le Syndrome de Haglund est une inflammation de l’os du talon (calcanéum) due au frottement répété avec une chaussure inadaptée qui provoque une grosseur à l’arrière du pied. Il touche principalement les jeunes filles et peut être très douloureux.

Soyez aux petits soins !

  • Limitez les bains de pieds à 5 minutes, idéalement dans une eau à 35°C, sans quoi la peau se ramollit et devient sujette aux plaies. Pendant la toilette, pensez également à frotter la corne des pieds avec une pierre ponce.
  • Après la toilette, veillez à bien essuyer les espaces entre les orteils et coupez régulièrement les ongles droits avec une pince personnelle. Il est déconseillé de couper les angles pour éviter les ongles incarnés, mais vous pouvez les arrondir avec une lime.
  • Séchez bien votre peau et hydratez-la avec une crème spécifique car la peau du pied n’a pas la même épaisseur que celle du reste du corps.
  • Si vous êtes sujet à l’hypersudation, traitez vos pieds avec un produit anti-transpirant (spray, lotion, crème…) et n’hésitez pas à saupoudrer de talc l’intérieur de vos chaussures.
  • Enfin, soyez prudent dans les lieux favorables au développement des contaminations : piscine, sauna, hammam, vestiaires de salle de sport… Utilisez des sandales en plastiques ou des chaussons de piscine, lavez bien vos pieds au savon surgras et séchez-les bien.

Etre bien chaussé

  • Idéalement, achetez votre paire de chaussures en fin de journée, quand votre pied est gonflé, et optez pour une paire avec un talon compris entre 2 et 2,5 cm pour les hommes et 4 à 4,5 cm pour les femmes. Il est important que le pied respire, alors préférez le cuir aux matières synthétiques. Choisissez des chaussettes en coton et changez-les tous les jours.
  • Evitez de porter les mêmes chaussures deux jours de suite pour les aérer et ne portez pas de chaussures de sport toute la journée.
  • Sportifs, investissez dans une bonne paire de chaussures adaptées à la morphologie de votre pied et à l’intensité de votre activité.
  • En cas de douleur, n’hésitez pas à consulter un podologue. Sont particulièrement concernés : les personnes âgées, les diabétiques, les sportifs réguliers ou pratiquant la compétition, et les personnes souffrant d’arthrose et de rhumatismes.

Attention, il faut distinguer le soin des pieds en institut, prodigué par une esthéticienne et qui concerne uniquement le soin de la peau et des ongles, et la pédicure chez un podologue-pédicure, praticien diplômé, qui traite les pathologies du pied.

Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*