Dossier

A chaque âge sa prévention

Mis à jour le 28/08/2014 par Géraldine Colleu

Toutes ces mesures représentent des pistes très sérieuses dans la prévention de la maladie d’Alzheimer et ont également un effet indiscutablement bénéfique sur la qualité de vie lors de l’avancée en âge. Néanmoins l’impact de certaines mesures diffère selon les âges et pour d’autres, le vieillissement expose à une diminution de leur pratique. Plusieurs étapes, variables selon chacun, peuvent être distinguées au cours de la deuxième partie de la vie, en sachant qu’à chaque âge, on prépare l’âge suivant !

age_prevention_web_61928983

40-60 ans

  • Durant cette période la priorité est au contrôle optimal de tous les facteurs de risque cardio-vasculaire, notamment du diabète, de l’obésité et de l’hypercholestérolémie qui ont un impact cérébral négatif à long terme. La tension artérielle doit être parfaitement normalisée et le syndrome d’apnée du sommeil diagnostiqué et traité.
  • Il faut également veiller à avoir une activité physique régulière et à prévenir tous les facteurs pouvant limiter celle-ci, notamment au niveau des articulations.
  • Enfin il est conseillé d’adopter de bonnes habitudes alimentaires en enrichissant son alimentation en fruits, légumes et poissons gras, proche du régime méditerranéen.
  • Sur le plan des activités intellectuelles et sociales, il est recommandé de choisir, voire de développer, quelques activités extra professionnelles, selon ses goûts, en recherchant un certain degré d’exigence. De même le réseau familial, amical et social doit être entretenu.

60-75 ans

Sur le plan des facteurs de risque cardiovasculaire, le contrôle de la tension artérielle est un objectif prioritaire. En effet, cette dernière ayant tendance à augmenter avec l’âge, une hypertension artérielle peut apparaître alors que la tension était auparavant totalement normale. Il s’agit donc de la dépister et de la traiter.
A cet âge, des déficits sensoriels peuvent apparaître et doivent être pris en charge avec un suivi régulier.

La cessation d’activité professionnelle est un élément majeur qui va entraîner un certain nombre de changements :

  • D’une part, l’accroissement du temps libre, ce qui peut contribuer à l’amélioration de l’hygiène de vie. En effet il devient plus facile de consacrer quelques heures par semaine à une activité physique régulière et à la préparation de repas diversifiés, riches en produits frais.
  • D’autre part, la perte des contacts sociaux apportés par le milieu professionnel et d’un certain nombre d’obligations. Si dans les premiers mois suivant le passage à la retraite, cette période de liberté peut être ressentie comme une véritable « lune de miel », progressivement une sensation de vide et d’inutilité peut par la suite s’installer.
  • Il est indispensable de préparer et de vivre sa retraite avec le choix d’activités nouvelles, autant par celui d’investissements associatifs que par celui de loisirs actifs. Il faut développer et entretenir les contacts sociaux, amicaux et familiaux intergénérationnels. Ce tissage de liens est fondamental pour la période qui suit.

75 ans et plus

Quelque soit l’âge, les actions préventives restent efficaces.
A cet âge la même vigilance sur le contrôle de la tension artérielle est recommandée. L’impact du suivi d’un régime de type méditerranéen demeure, et la pratique régulière d’une activité physique adaptée est plus que jamais conseillée.
L’isolement représente en fait le principal danger. Les déficits de la vue et de l’audition doivent être compensés.
Le développement antérieur des réseaux familiaux, amicaux et sociaux diminue le risque d’isolement et stimule les contacts, tout comme la motivation à poursuivre des activités intellectuelles stimulantes et à pratiquer de nouvelles activités.
Cette dynamique relationnelle est un des fondements du maintien de bonnes capacités intellectuelles ainsi que du « bien vieillir » à un âge avancé.

7 sur 7

Comments

comments

%postcontent%
Hélène Pitti-Ferrandi

Par Hélène Pitti-Ferrandi

Le docteur Hélène Pitti-Ferrandi est médecin gériatre à la Clinique de la Porte Verte à Versailles.

Tous les articles de Hélène
A lire aussi

Veiller sur son audition

28 août 2014 -

Dossier

Protéger sa vue

28 août 2014 -

Dossier

Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*