Cet été, partez à la découverte des sports de plage !

Mis à jour le 28/06/2016 par Bérangère Barataud

Speedminton®, Pétéca, Frescobol… ces noms ne vous disent rien ? Ce sont pourtant des sports de plage que vous avez sûrement eu l’occasion de voir ou de pratiquer ! Ludiques et à portée de tous, ils requièrent peu d’équipement. Laissez-vous tenter, en famille ou entre amis...

sports de plage

Le Speedminton®

Ce terme vient de la contraction de « speed badminton ». Il s’agit d’une variante du badminton qui se joue sans filet. Généralement, le badminton ne peut pas être joué à l’extérieur à cause de la légèreté du volant, incompatible avec le vent. Le Speedminton®, lui, se joue en salle ou en extérieur avec deux raquettes et un volant. Les raquettes ressemblent à celles du squash mais sont plus courtes. Le volant, appelé Speeder, est plus lourd et comporte une jupe plus courte qu’un volant de badminton habituel. Il existe plusieurs types de Speeder : le « rouge » adapté aux débutants (portée et vitesse moyennes), le « jaune » réservé aux compétitions (portée et vitesse plus grandes) et le « jaune avec lumière » qui permet de jouer la nuit !

Les règles : chaque joueur est placé dans un carré de 5,5 m de côté distant de 12,8 m du carré de l’adversaire. Les joueurs effectuent chacun leur tour 3 services. Un point est marqué lorsque le volant tombe dans le carré de l’adversaire ou que l’adversaire fait une faute (mauvais service, volant qui touche une partie du corps, volant qui sort du carré de l’adversaire…). Pour gagner une partie, il faut gagner 3 sets de 16 points avec au moins 2 points d’écart. A chaque nouveau set, les adversaires changent de côté pour être exposés à tour de rôle aux mêmes conditions climatiques (soleil, vent…). Les dimensions du terrain ne varient pas, que l’on joue seul ou en équipe.

La Pétéca

Il s’agit d’un sport à mi-chemin entre le badminton et le volley-ball ! Originaire du Brésil, la Pétéca se joue avec un volant comportant 4 plumes que les joueurs s’échangent au-dessus d’un filet. Les joueurs n’ont pas de raquette, ils utilisent leurs paumes de main pour renvoyer le volant dans le camp adverse.

Les règles : le match se déroule sur un terrain de 15 m de long et 5,5 m de large (7,5 m de large si c’est un « deux contre deux ») comportant un filet au milieu. Le service est réalisé par l’équipe qui vient de marquer un point. Pour marquer, il faut avoir servi et que la Pétéca tombe dans le camp adverse. Pour gagner une partie, il faut gagner 2 sets de 12 points. Dès qu’une équipe a marqué 6 points, les deux équipes changent de côté pour être exposées aux mêmes conditions climatiques.

Le Frescobol

frescobolIl s’agit du traditionnel jeu de plage avec des raquettes en bois et une balle en caoutchouc. Contrairement aux autres sports de plage, il ne se joue pas entre deux adversaires mais entre deux personnes qui font équipe ! Leur objectif est de faire un maximum d’échanges sans faire tomber la balle.

Les règles : au départ, les équipiers jouent à faible distance (3 à 5 m) pour se familiariser avec le sport, et plus ils sont à l’aise, plus ils peuvent s’éloigner. Pour avoir un maximum d’échanges, mieux vaut choisir quelqu’un de son niveau et connaître les points forts et points faibles de chacun. Lorsque le jeu prend une dimension de compétition, un terrain est délimité en longueur (6 m pour les débutants, 9 m pour les confirmés). Les joueurs n’ont pas le droit de franchir les lignes de fond du terrain, ni de toucher la balle autrement qu’avec la raquette.

Le Tambeach

Le Tambeach est la « version plage » du Tambourin (sport de plein air qui se pratique depuis plus d’un siècle), aussi appelé « Jeu de balle au Tambourin ». Les joueurs de Tambeach sont munis de tambourins et de balles. Le tambourin était autrefois fait d’une armature en bois recouverte d’une peau d’animal tendue, le plus souvent une peau de chèvre. Aujourd’hui, c’est un cercle en plastique recouvert d’une toile synthétique. La balle est en caoutchouc, son diamètre est de 6,1 cm et elle peut être de couleur blanche ou rouge.

Les règles : elles sont assez proches de celles du tennis ou du jeu de paume. Les joueurs s’échangent une balle en la frappant à l’aide d’un tambourin. Le Tambeach oppose des joueurs, sur un terrain recouvert de sable dont les dimensions sont standardisées : 24 m de long par 7,5 m de large pour un match en simple (1 contre 1) et 24 m de long par 11,5 m de large pour un match en double (2 contre 2). Le terrain est coupé en deux en son milieu par un filet de 2,1 m de haut. Les points se comptent en 15/30/45 et jeu… et un joueur ou une équipe gagne lorsqu’elle a 12 points. Un point est marqué lorsque la balle tombe dans le camp adverse ou qu’elle ne peut être renvoyée par l’adversaire au-dessus du filet ou dans les bornes du terrain. Le service change de côté tous les deux points.

Le Beach Tchoukball

Le Tchoukball, venu de Suisse, est un sport mélangeant le volley-ball, le handball et le squash/pelote basque. Il se pratique généralement en salle mais aussi sur la plage, où il prend alors le nom de « Beach Tchoukball ». L’origine du Tchoukball mérite d’être soulignée : c’est un médecin qui, après avoir étudié les sports d’équipe, s’est rendu compte que de nombreux athlètes se blessaient. C’est alors qu’il décida d’inventer un sport où les mouvements sont physiologiquement adaptés à l’Homme pour limiter les risques de blessures, mais aussi un sport suffisamment ludique pour être pratiqué par tous.

Les règles : le Beach Tchoukball se joue avec une balle de handball sur un terrain de 22 m de long et 11 m de large, comportant à chaque extrémité une cage de but appelée « cadre de Tchoukball ». Ce sport oppose 2 équipes de 5 joueurs. Les règles étant un mélange de celles du volley-ball, handball et squash, elles peuvent paraître compliquées au premier abord : chaque joueur en possession de la balle peut faire trois pas, chaque équipe ne peut faire que 3 passes maximum avant de tirer, le ballon n’a pas le droit de toucher le sol, une passe manquée donne la balle à l’autre équipe, chaque équipe peut marquer des deux côtés du terrain… mais sans viser plus de trois fois de suite le même cadre de Tchoukball. Après quelques essais, il est facile de prendre ses marques. La durée des matchs varie de 3×10 minutes à 3×15 minutes. L’équipe qui gagne est celle qui a marqué le plus de points à l’issue des trois périodes de jeu.

Le char à voile

char à voileLes premiers chars à voile ont plusieurs siècles ! Ils étaient utilisés dans l’Egypte antique comme jeu de loisirs, mais les premières compétitions sportives ne datent que du début du XXe siècle. Il se pratique sur les plages où le vent souffle régulièrement, par exemple sur la côte Atlantique. Le char à voile est constitué de deux parties : une coque (appelée « châssis ») qui permet au conducteur de s’asseoir et piloter le char et un mât avec une voile qui permet de s’orienter selon le sens du vent. Il existe 8 catégories de chars à voile, selon la longueur et la largeur de la coque, le poids minimum de la structure, la surface propulsive, les modalités de pilotage…

Les règles : ce ne sont pas réellement des règles pour gagner contre un adversaire, mais des règles de sécurité pour pratiquer le sport sans danger pour soi ou pour les autres usagers de la plage. Les plages étant en accès libre, il est indispensable que les piétons puissent s’y promener sans danger… d’autant plus qu’ils sont prioritaires ! Lorsque deux chars se font face, ils doivent s’écarter vers la droite pour ne pas se heurter. Comme en voiture, la priorité est à droite : le char non prioritaire doit s’arrêter ou ralentir pour permettre au char venant de sa droite de passer. Un char peut en dépasser un autre, mais en respectant certaines distances. Des cours de pilotage sont indispensables pour apprendre à manier le char et à gérer le vent. Sensations fortes garanties !

Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*