Cerveau sollicité, mémoire préservée !

Mis à jour le 18/01/2017 par Bérangère Barataud

Avec l’âge, la mémoire devient fragile. On est moins attentif, les informations sont traitées moins vite et sont plus difficiles à enregistrer, particulièrement lorsqu’elles sont complexes. Quelques exercices cérébraux et un mode de vie adéquats peuvent vous permettre de conserver le plus longtemps possible votre esprit vif ! Alors commencez tout de suite l’entraînement avec nos conseils pratiques !

mémoire

Mémoire : comment garder son cerveau en forme plus longtemps

Pour garder toute sa tête – et sa mémoire ! – le plus longtemps possible, il est nécessaire d’agir en même temps sur deux éléments :

La réserve cognitive
Elle est représentée par toutes les stratégies que nous avons apprises durant notre vie, ainsi que par notre stock de connaissances acquises. Elle dépend de nos études et des activités pratiquées antérieurement.

La neuroplasticité
C’est la capacité de notre cerveau à réorganiser de nouveaux circuits entre les neurones lorsque certains sont lésés. Le but est de compenser les déficits et de maintenir un fonctionnement cérébral optimal.
Les seniors sous-estiment souvent leur mémoire et se déprécient, alors qu’ils conservent de bonnes capacités d’enregistrement et de récupération des informations. De plus, malgré la perte régulière de cellules nerveuses en vieillissant, le nombre de connexions entre les cellules nerveuses augmente ! Ainsi, la neuroplasticité est conservée, même à un âge avancé !

Bon à savoir

Plus on a une bonne réserve cognitive et une bonne neuroplasticité, plus l’apparition d’une maladie d’Alzheimer sera retardée.

Passez à l’action !

Il existe plusieurs méthodes pour préserver toutes les capacités de son cerveau le plus longtemps possible, parmi lesquelles les exercices papier-crayon individuels ou les « ateliers mémoire » qui présentent l’avantage d’être réalisés en groupe et donc de créer un lien social et de participer au bien-être psychologique. L’animateur de l’atelier a également la possibilité de contrôler et de moduler les exercices, et de faciliter le transfert des effets positifs de l’entraînement à des situations de la vie quotidienne.
Mais le moyen le plus naturel et efficace est d’avoir un style de vie actif !

Nos conseils

Voici une liste d’activités pour vous aider à entretenir votre mémoire et l’ensemble des fonctions de votre cerveau. Inutile d’attendre la retraite pour pratiquer, vous pouvez vous entraîner à tout âge !

  1. Essayez d’apprendre un numéro de téléphone en moins de 2 minutes.
  2. Chaque jour, apprenez une liste de 10 mots et essayez de vous la remémorer le lendemain.
  3. Exercez-vous au calcul mental.
  4. Amusez-vous avec les mots croisés et les sudokus.
  5. Regardez les jeux de culture générale à la télévision et essayez de répondre avant les candidats !
  6. Faites une partie de cartes ou de jeu de société en famille ou entre amis.
  7. Préparez votre liste de courses, mais laissez-la à la maison : au magasin, essayez de vous souvenir de tout !
  8. Au retour d’un voyage, lancez-vous dans l’écriture de votre carnet de voyage. Vos photos, tickets d’entrée aux musées ou factures de restaurant vous aideront à retracer tous les évènements.
  9. Si vous avez des petits-enfants, passez du temps et jouez avec eux autant que possible.
  10. Ne sous-estimez pas les bénéfices du jardinage, c’est une activité complète qui requiert la tête et les jambes !
  11. Apprenez ou pratiquez une langue étrangère.
  12. Revivez vos lectures en racontant l’histoire à vos proches.
  13. N’hésitez pas à prendre des notes.
  14. Faites de l’exercice physique pour oxygéner votre cerveau !
  15. Adoptez une alimentation saine, variée et équilibrée. Le régime méditerranéen est idéal !
  16. A la suite de reportages à la télévision ou d’articles dans les journaux, lancez le débat sur un sujet d’actualité avec vos proches.
  17. Même en avançant en âge, continuez à faire des projets… et concrétisez-les !
  18. Rejoignez une troupe de théâtre.
  19. Ne restez pas chez vous ! Multipliez les activités sociales : inscrivez-vous aux clubs de votre ville, organisez avec vos amis des rencontres et des sorties au restaurant, au cinéma, au musée…
  20. Apprenez ou continuez à jouer d’un instrument de musique.
  21. Mettez votre concentration à l’épreuve en achetant un grand puzzle !
  22. Laissez libre cours à votre imagination, laissez parler votre fibre artistique : peinture, sculpture, dessin…

En bref, favorisez les activités nécessitant des initiatives ou une planification (jardinage, voyages, bricolage, lectures, sorties au restaurant ou au cinéma, faire de la musique, des puzzles ou du sport) plutôt que les activités passives (regarder la télévision, assister à des réunions, conférences…). Selon plusieurs études, ces activités sont plus susceptibles de retarder l’apparition de la maladie d’Alzheimer, en particulier les loisirs intellectuels.

Sources :

  • « La stimulation de mémoire. Quel rationnel ? Quels exercices ? », Bernard Croisile, La Revue de Gériatrie, tome 31, n°6 juin 2006
Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*