Ce qu’il se passe après la dernière cigarette

Mis à jour le 25/02/2011 par Claire Velghe

Cet article fait partie du dossier : Arrêter de fumer, êtes-vous prêt ?

Voir le sommaire du dossier

Dès les premiers instants après l’arrêt du tabac, le corps réagit positivement. De jours en jours, de mois en mois, puis d’années en années, les effets bénéfiques sur la santé, mais aussi plus généralement sur la qualité de vie sont réellement mesurables. Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer car les bénéfices se constatent à tout âge, même pour les seniors ! Découvrez les bénéfices, étape par étape, de l’arrêt du tabac…

derniere_cigarette_83214331_web

Arrêt + 20 minutes
Votre tension artérielle redevient normale, votre pouls ralentit, votre circulation sanguine s’améliore : vos pieds et vos mains sont déjà moins froids !

Arrêt + 8 heures
La quantité de monoxyde de carbone dans votre sang diminue de moitié, l’oxygénation de vos cellules redevient normale.

Arrêt + 24 heures
Le risque d’infarctus du myocarde commence à diminuer.
Vos poumons éliminent les résidus de fumée car les cils bronchiques reprennent leur travail après avoir été bloqués par certains composants de la fumée du tabac. Ils expulsent des impuretés comme les goudrons et cette remontée peut provoquer une irritation passagère de la gorge. C’est la raison pour laquelle les personnes qui arrêtent de fumer toussent au début de l’arrêt.
Votre corps ne contient plus de nicotine, et sans cette substance excitante, il retrouve calme et sérénité.
La qualité de votre sommeil s’améliore.

Arrêt + 2 à 4 jours
Vos sens du goût et de l’odorat s’améliorent car les terminaisons nerveuses repoussent.
Respirer devient plus facile, vous vous sentez déjà plus énergique.
Vous commencez à réaliser la libération que représente l’arrêt du tabac. Vous n’avez plus besoin de vérifier que vous avez des cigarettes avant de sortir ou de réfléchir au tabac qui est ouvert.

Arrêt + 2 semaines à 3 mois
Votre circulation sanguine s’améliore, le fonctionnement pulmonaire augmente jusqu’à 30 %.
La dépendance physique disparaît petit à petit.
Vous appréciez vraiment le fait que votre logement et vos vêtements ne sentent plus le tabac froid !

Arrêt + 6 mois
La toux chronique, la congestion des sinus responsable de maux de tête, la fatigue, le souffle court sont des troubles que vous ne rencontrez plus.
Votre teint est plus clair, votre peau moins marquée par les rides, vos dents ne jaunissent plus, la mauvaise haleine est un mauvais souvenir et votre voix n’est plus rocailleuse.

Arrêt + 1 an
Le risque de crise cardiaque causé par le tabac se trouve diminué de moitié.
Vous pouvez calculer l’économie que vous avez réalisée en un an en arrêtant de fumer : en effet, si vous fumiez un paquet par jour et que l’on considère que le prix moyen d’un paquet de cigarettes est de 6,80 €, un ex-fumeur économise en moyenne 2 290 € par an !

Arrêt + 10 ans
Votre risque de mourir d’un cancer du poumon est réduit de moitié.

Arrêt + 15 ans
Votre risque de mourir d’une crise cardiaque est égal à celui d’une personne n’ayant jamais fumé.
Il faut souvent plusieurs tentatives avant de parvenir à arrêter de fumer. Si vous décidez de relever le défi (ou même si vous hésitez encore !) parlez-en à votre médecin. Il saura vous conseiller et vous accompagner dans votre démarche. Vous pouvez également vous adresser à un centre de consultation de tabacologie (liste des centres).

1 sur 4
%postcontent%
Claire Velghe

Par Claire Velghe

Rédactrice santé et nutrition
Ingénieur en alimentation et santé, pianiste aguerrie et surtout experte en desserts maison !

Tous les articles de Claire
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*