Bien utiliser la climatisation

Mis à jour le 10/06/2015 par Bérangère Barataud

Au début de l’été, l’envie est forte de ressortir ou d’investir dans un climatiseur en prévision des fortes chaleurs à venir. Ces appareils apportent certes un confort indéniable et permettent de rester concentré et détendu, notamment au bureau ou en voiture, mais ils réclament aussi un usage responsable et un entretien régulier. Voici quelques conseils pour rester cool…

climatisation_160939220_web

Est-ce indispensable ?

La climatisation ne doit pas être la première solution en cas de chaleur car il existe des manières simples de préserver la fraîcheur chez soi. En laissant les ouvrants (portes, fenêtres, rideaux, volets) fermés pendant les heures d’ensoleillement et ouverts durant la nuit, il est possible de rafraîchir son intérieur. Lors de forte chaleurs, n’hésitez pas à exploiter les pièces naturellement rafraîchies (sous-sol, garage, pièces à l’ombre…). L’utilisation d’une climatisation pourra alors être envisagée si votre logement est difficile à rafraîchir ou pour les personnes fragiles. Dans ce dernier cas, faites intervenir un professionnel qui sera le seul à même de juger du type, de la puissance et de la localisation du matériel nécessaire.

Un usage responsable

La température cible d’une pièce climatisée est de 25 à 26°C pour ne pas provoquer de choc thermique lors du passage dans la pièce rafraîchie. De plus, la différence entre la température interne et externe ne doit pas être supérieure à 5°C. Pour s’en assurer, il peut être utile de positionner des thermomètres dans la pièce rafraîchie et à l’extérieur à l’abri du soleil direct. Pensez aussi aux économies d’énergie : 1°C de moins équivaut à 20 à 25 % de consommation d’énergie en plus !

Il est recommandé d’entrer dans une pièce rafraîchie avec plusieurs couches de vêtements afin d’éviter un choc thermique et de pouvoir les retirer progressivement au fur et à mesure que l’on s’habitue à la température.
Evitez de vous asseoir précisément sous la source d’air froid, car ce « courant d’air » peut provoquer des douleurs cervicales, des torticolis, ou des infections des voies respiratoires (rhume, maux de gorge…).

Il est inutile de faire fonctionner votre appareil toute la journée, quelques heures par jour suffisent à rafraîchir une pièce. De plus, les climatiseurs assèchent l’air, ce qui est néfaste pour les muqueuses oculaires et respiratoires. L’hygrométrie (pourcentage d’humidité) idéale d’une pièce se situe entre 30 et 60 %.
Si votre climatiseur possède un tuyau d’évacuation d’air chaud, il est fortement déconseillé d’ouvrir une fenêtre pour faire sortir le tuyau ou encore de le laisser à l’intérieur de la pièce climatisée (contrairement à ce qu’indiquent certains modes d’emploi ou catalogues). Les portes et fenêtres de la pièce rafraîchie doivent rester fermées pour préserver la température.

Enfin, la climatisation n’assure pas le renouvellement de l’air, la nuit ouvrez fenêtres ou portes pour changer l’air.

Un entretien régulier

Afin d’éviter les problèmes sanitaires, il est important de surveiller son installation. Faites vérifier votre climatiseur par un professionnel au début de la saison chaude. En période d’utilisation, nettoyez votre filtre avec un détergent et séchez-le correctement avant de le remettre en place. En effet, s’ils ne sont pas nettoyés, les filtres peuvent diffuser des particules minérales ou organiques et irriter les yeux et les voies respiratoires, voire provoquer des allergies. Veillez également à la propreté du bac à condensats.
Pour des questions de sécurité, débranchez l’appareil pendant la durée des gestes d’entretien.

Bon à savoir

Le risque de légionellose ne concerne pas, en principe, les climatiseurs individuels mais les climatisations centralisées. Il est lié à une maintenance insuffisante des tours de refroidissement ou tours aéroréfrigérantes.

Et en voiture ?

En entrant dans une voiture chaude, évacuez la chaleur en ouvrant les portes puis commencez par diriger l’air froid vers le pare-brise et les pieds, puis uniquement vers les pieds. N’orientez pas la projection d’air froid directement sur le visage, vous éviterez ainsi les chocs thermiques… et l’angine !
Limitez la différence de température intérieure-extérieure à 5°C et pensez à couper la climatisation un quart d’heure avant votre arrivée pour revenir progressivement à une température proche de l’extérieur.
Enfin, pensez à changer les filtres régulièrement.

 

Sources :

– AFSSET (Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail)
– ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)

Comments

comments

Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse

  1. clarice ledoux

    Bien utiliser la climatisation est trop important pendant l’été ! Sinon on risque de ne pas être confortable du tout chez soi. Vous avez dit que la température cible d’une pièce climatisée est de 25 à 26°C. Je ne le savais pas. Merci de ce partage !

    Répondre
  2. nicolas

    Pensez aussi à changer le filtre tous les 3 ans !

    Répondre
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*