Au diable les varices !

Mis à jour le 02/06/2017 par Bérangère Barataud

Les petites veines rougeâtres et tortueuses à la surface des jambes sont appelées varices. Elles peuvent apparaître dès le plus jeune âge et méritent toute votre attention. A quoi sont-elles dues ? Quels sont les risques ? Comment les traiter et les prévenir ? On vous guide...

varice_62920807_web

Une varice, qu’est-ce que c’est ?!

Les veines servent à ramener le sang vers le cœur et sont donc rythmées de valvules empêchant le sang de refluer. Mais lorsque la fermeture des valvules devient défectueuse, le sang stagne dans les veines et provoque une varice, c’est-à-dire la dilatation et la déformation de manière permanente d’une veine superficielle.
Le dysfonctionnement des valvules est le signe d’une insuffisance veineuse. Les veines ne sont alors plus suffisamment toniques pour parvenir à propulser le sang vers le haut.

Une évolution en 4 stades

1. Pendant l’enfance ou l’adolescence, la taille des veines augmente sans signe extérieur.
2. Au début de l’âge adulte, une veine volumineuse peut apparaître au niveau de la cheville, mais l’examen au doppler ne révèle aucun problème de reflux sanguin.
3. Moment où les varices se constituent. L’examen doppler est positif et montre un reflux constant.
4. Les varices entraînent des complications :

  • La thrombose veineuse superficielle ou profonde.
  • La rupture de varice. Elle intervient essentiellement chez les personnes âgées, spontanément ou à la suite d’un choc. Le sang se repend alors à l’extérieur du corps ou, plus rarement, sous la peau et constitue alors un hématome.
  • Le ralentissement de la circulation. Il provoque : eczéma, démangeaisons et transpiration des jambes.
  • Des tâches sur la peau, ocres ou blanches.
  • L’ulcère. C’est la complication la plus grave d’une varice. Il s’agit d’une plaie, le plus souvent au niveau des chevilles, qui ne parvient pas à cicatriser.

Quels sont les facteurs favorisant l’apparition de varices ?

Les causes de l’insuffisance veineuse sont mal connues, mais plusieurs facteurs favorisant les varices sont répertoriés :

  • Le sexe. En effet, les femmes sont plus touchées que les hommes pour des raisons hormonales. Ainsi, la différence s’estompe après la cinquantaine, lorsque la ménopause intervient ;
  • L’hérédité ;
  • Le surpoids ;
  • La station debout prolongée sans bouger ;
  • La chaleur qui dilate les veines ;
  • La constipation ;
  • Les variations hormonales ;
  • La grossesse. Les varices sont alors localisées au niveau des organes génitaux et disparaissent après l’accouchement.

Quels sont les symptômes d’une varice ?

  • Une sensation de jambes lourdes qui s’accentue au fil de la journée et diminue au repos ;
  • Des démangeaisons et parfois une sensation de brûlure ou de courant électrique dans les jambes, qui disparaissent dès que les jambes sont en mouvement ;
  • Des douleurs comparables à des crampes ;
  • Des jambes gonflées. Ce symptôme est accentué par la chaleur et disparaît une fois allongé, les jambes surélevées.
  • L’apparition de veines tortueuses et palpables sous la peau, le plus souvent sur les jambes. Elles sont généralement indolores, mais peuvent être inesthétiques (un traitement de sclérothérapie chez le phlébologue peut les supprimer).

En cas de forte douleur, de saignement que vous ne pouvez pas arrêter ou d’apparition d’une bosse molle sur la jambe, consultez rapidement un médecin.

Nos conseils

Comment agir pour prévenir les varices ?

  • Évitez de porter des vêtements serrés.
  • Dès les premiers symptômes, adoptez la contention. C’est la meilleure méthode préventive, elle existe sous forme de bande, chaussettes, bas et collants ! Votre médecin adaptera la prescription selon votre cas en jouant sur la hauteur, la durée et la force de la contention.
  • Marchez au moins 30 minutes par jour, à plat ou sur des talons de 4 cm maximum. La marche favorise le retour veineux en activant la voûte plantaire qui agit comme la pompe.
  • Pratiquez une activité qui tonifie les jambes et qui contracte en particulier le mollet, car il aide au retour veineux : vélo, natation, gymnastique, danse, golf, ski de fond…
  • Ne restez pas trop longtemps immobile, en particulier quand vous êtes debout.
  • Le plus souvent possible, essayez de placer les pieds plus haut que le cœur.
  • Évitez les sources de chaleur excessive : sauna/hammam, épilation à la cire chaude, bain chaud, exposition au soleil…
  • Au moment du coucher, sur le dos, faites des mouvements de pédalage avec les jambes en l’air.
  • Installez une cale d’environ 10 cm sous votre matelas au niveau des pieds afin de dormir avec les jambes surélevées.

Plus d’information dans notre article « Que faire pour prévenir la phlébite ? »

Sources :

Géraldine Colleu

Par Géraldine Colleu

Rédactrice santé
Passionnée d'art et de lettres, mais surtout incollable en prévention santé !

Tous les articles de Géraldine
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*