Attention à la leptospirose !

Mis à jour le 06/06/2016 par Bérangère Barataud

La leptospirose touche près de 300 personnes chaque année en France. Découvrez-en plus sur cette maladie bactérienne...

femme_canette_297840065

La leptospirose, qu’est-ce que c’est ?

La leptospirose est une maladie causée par des bactéries, les leptospires, dont la plus répandue et virulente est Leptospira interrogans.

La maladie se transmet à l’homme par contact d’une lésion cutanée ou des muqueuses avec de l’urine d’animaux porteurs de l’infection. Elle peut aussi se contracter par le biais d’un environnement humide infecté (eau douce, sols boueux).

Les rongeurs sont le réservoir principal de la bactérie, bien que de nombreuses autres espèces domestiques ou sauvages puissent aussi être porteuses, comme les chiens, les bovins, le bétail, les hérissons…

Symptômes, diagnostic et évolution de la leptospirose

La maladie, après une incubation de 4 à 14 jours, apparaît brutalement, marquée par de nombreuses formes cliniques : une fièvre élevée avec frissons (symptôme grippal), des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires, et parfois une conjonctivite, une éruption cutanée et des troubles digestifs. Non traitée, la maladie peut évoluer vers une atteinte rénale, hépatique, pulmonaire, méningée, jusqu’à entraîner un décès.

Le diagnostic peut être confirmé par une identification de la bactérie par culture ou par des tests sérologiques à partir de la deuxième semaine de maladie.

Quelles sont les personnes les plus à risque ?

  • Les personnes en contact fréquent avec des eaux douces et des sols boueux, comme les agriculteurs, éleveurs, égoutiers, éboueurs…
  • Tous les corps de métiers en relation avec diverses espèces animales, comme les vétérinaires, les soigneurs animaliers…
  • Les personnes pratiquant des loisirs nautiques, tels que la baignade, le canoë, la pêche, la chasse…

Quel traitement ? Et comment s’en protéger ?

Le traitement consiste en la prise d’antibiotiques pendant 10 jours au minimum. La forme grave, quant à elle, nécessite une hospitalisation.

La convalescence est longue, mais généralement sans séquelle.

Pour éviter de contracter la maladie, portez des gants, des bottes, des cuissardes, des vêtements protecteurs, voire des lunettes anti projections.

Il existe aussi un vaccin proposé en France aux personnes les plus à risque. La décision revient généralement au médecin traitant ou à la médecine du travail de recommander ou non la vaccination. Néanmoins, si vous souhaitez avoir plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à leur en parler.

Le schéma vaccinal comporte deux injections à quinze jours d’intervalle, un rappel quatre à six mois plus tard, puis un tous les deux ans. Le vaccin protège contre la forme la plus répandue et virulente des leptospires.

Bon à savoir

La présence de rongeurs dans les entrepôts peut contaminer les boissons en canettes et autres aliments de conditionnement stockés.
Il est fortement conseillé de laver consciencieusement la partie supérieure des canettes avec de l’eau et un détergent avant de la mettre au réfrigérateur, et d’ôter les emballages en cartons et/ou plastiques des denrées alimentaires.

Les conduites à tenir en cas d’exposition :

  • Lavez-vous les mains au savon après tout contact susceptible d’être contaminant.
  • En cas de plaie ou de lésion de la peau, nettoyez, désinfectez et protégez-la avec un pansement imperméable.
  • En cas de projection oculaire, lavez vos yeux avec de l’eau propre ou utilisez un collyre antiseptique.
Alexie Colson

Par Alexie Colson

Rédactrice nutrition et santé
Chargée de prévention en santé, adepte du body attack et surtout experte en salades composées !

Tous les articles de Alexie
Votre avis nous intéresse
Laisser un commentaire, que pensez-vous de cet article ?

Blue Captcha Image Refresh

*